Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 

Cape Sharp Tidal EDM 10 04 019 

 Logo CapeSharpTidal

 

 

 

Canada – Mercredi 10/04/2019 – energiesdelamer.eu. Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a révoqué la licence d’électricité « marine renouvelable » attribuée à Cape Sharp Tidal, JV entre OpenHydro et le service public local Nova Scotia Emera

 

La JV entre OpenHydro et le service public local Nova Scotia Emera n’a plus la capacité financière de réaliser un projet de 4 MW dans la baie de Fundy a estimé le gouvernement de Nova Scotia.

La province canadienne avait délivré la licence en mai 2018 à Cape Sharp Tidal et l’hydrolienne de 300 tonnes, avait été déployée dans le passage Minas près de Parrsboro dans la Baie de Fundy.

Cape Sharp Tidal avait raccordé l’hydrolienne Open Hydro de 2 MW au réseau de la Nouvelle-Écosse le 24 juillet 2018. Trois jours après, Naval Energies, l’actionnaire principal d’OpenHydro avait décidé de se retirer de la société et celle-ci avait fait l’objet d’une procédure de mise en faillite.

Malgré la procédure engagée, l’hydrolienne de Cape Sharp Tidal avait été maintenue dans le passage après son raccordement, mais avait été endommagé deux mois plus tard et elle se trouve toujours au fond du passage de Minas.

Dans une déclaration, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a déclaré que Cape Sharp Tidal enfreignait dorénavant son approbation du tarif de rachat et qu’en conséquence cet accord avait également été annulé.

«La société doit maintenant récupérer sa turbine dans le passage des Minas. Si cela ne se produit pas dans un délai raisonnable, en attendant le processus d'accès à la sécurité reste en place. L'hydrolienne "continue à être surveillée et ne présente aucun danger pour la vie marine ou l'environnement", a-t-il ajouté.

Emera s'est retirée de l'opération Cape Sharp Tidal en août après qu'Open Hydro ait demandé la protection de sa faillite fin juillet après que le conseil d’administration de Naval Energies avait décidé de se retirer en tant qu’actionnaire.

"Les liquidateurs des sociétés irlandaises OpenHydro Group Ltd et OpenHydro Technology Ltd (sociétés de tête des sociétés OpenHydro étrangères) président désormais aux destinées des sociétés filiales au Japon, au Canada et en France" a déclaré Naval Energies à energiesdelamer.eu.

 

 

Points de repère

 

27/07/2018 - OpenHydro en liquidation ! Interview de Laurent Schneider Maunoury

 

13/08/2018 - Emera Inc., la société mère de Nova Scotia Power, a officiellement retiré son soutien financier à OpenHydro via Cape Sharp Tidal qui détient, avec Naval Energies, le groupe OpenHydro.

OpenHydro : Emera Inc. se retire du projet 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/