Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 

 EDM 04 01

 

 

Allemagne - Jeudi 04/01/2018 - Le groupe allemand Schottel Hydro a décidé de revoir sa stratégie en matière d’hydroliennes. Avec ses filiales dédiées Black Rock Tidal Power (BRTP) et TidalStream, Schottel Hydro a décidé de miser sur les plates-formes hydroliennes Sustainable Marine Energy Ltd.s (SME) PLAT-I plutôt que sur des projets marémoteurs « posés » de type Triton pour lancer ses expérimentations sur le site canadien de la baie de Fundy, en Nova Scotia.

 

 

 

BRTP prévoyait en effet d’installer sur le site d’essai canadien Fundy Ocean Research Centre for Energy (FORCE) une plate-forme sous-marine de type Triton, dotée de quarante hydroliennes Schottel Instream Turbines, ou SIT, pour une capacité installée de 2,5 MW. Au final, le groupe allemand préfère commencer par des paltes-formes flottantes de type PLAT-1, déjà en cours de test à Connel, près d'Oban, dans l'ouest de l'Écosse.

 

Niels Lange, le directeur général de Schottel Hydro, a précisé, dans un colmuniqué le 21 décembre dernier, que l’objectif demeure de développer l’énergie marémotrice, en se concentrant d’abord sur des équipements plus modulables flottants. Les plates-formes PLAT-1 peuvent accueillir plusieurs turbines de type SIT d’une capacité de 54 à 70 kW chacune, en fonction des conditions de courant et dont les hélices font de 3 à 5 mètres.

 

Le système de prise de mouvement implanté en Ecosse comprend quatre turbines SIT et un système de conversion d'énergie accessible hébergé dans un conteneur embarqué. Le PLAT-I est conçu pour que les sites marémoteurs côtiers fournissent de l'énergie à l'échelle locale et prouve que l'énergie marémotrice est une solution d'énergie propre viable pour les acheteurs côtiers et insulaires ayant une infrastructure limitée.

 

La conception de PLAT-I a montré la facilité du remorquage pour le transport sur site, l'assemblage et le lancement facile et peu coûteux à proximité du site de déploiement prévu.

 

Le système a été assemblé et lancé à Dunstaffnage Marina sur une période de quatre semaines en utilisant une grue mobile standard. La plate-forme permet de soulever les SIT hors de l'eau, ce qui permet un accès facile pour une maintenance continue. L’avantage est également la possibilité de travailler dans des eaux peu profondes lors de ces phases.

 

Même si Schottel change son fusil d’épaule au départ, le projet Triton est loin d’être abandonné, a cependant insisté le président de BRTP. Les avancées réalisées pourront être utiles à l’avenir, a-t-il ajouté. Pour Niels Lange, Nova Scotia et le Sud-Est asiatique constituent des espaces de choix pour mettre en œuvre les solutions développées par le fabricant allemand. En commençant par des équipements modulables, cela permettra à l’entreprise de monter en puissance organiquement sur les projets qui se développent dans ces régions au fort potentiel, insiste le responsable de Schottel Hydro.

 

 

Points de repère

26/12/2017 – energiesdelamer.eu. L’année 2018, apportera-t-elle de nouvelles perspectives pour les hydroliennes ? En effet, contre toute attente, les Assises économiques de la mer au Havre n’avait pas conforté la filière par des perspectives d'appel d’offre et les industriels avaient quelque peu tirer des conséquences sur l’absence d’un calendrier français.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/