Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

CMN Hydroquest 

Royaume-Uni - Jeudi 24/11/2016 - Quotidienne : energiesdelamer.eu. A l’occasion de l’International Tidal Energy Summit, qui se tenait à Londres les 22 et 23 novembre, HydroQuest et CMN (Constructions Mécaniques de Normandie) ont annoncé le lancement d’un projet de démonstrateur innovant pour la filière hydrolienne marine.

Le projet de mettre un démonstrateur à Paimpol Bréhat avait été lancé en octobre 2014, il y a maintenant  2 ans (voir points de repère). Encore fallait-il que le démonstrateur soit construit. Ce sera chose faite.

24 11 2016 HydroQuest demonstrateurCe démonstrateur sera réalisé avec l’appui de l’Université de Caen Normandie. L’installation en mer d’une hydrolienne marine de 1 MW sera installé sur le site de Paimpol-Bréhat, dans le cadre d’un accord avec EDF, à partir du second semestre 2017, comme cela avait été prévu.

Jamais deux sans trois... 

C’est sur ce site que les deux hydroliennes OpenHydro de DCNS retenues par EDF EN pour le Raz Blanchard sont déjà installées et en cours de raccordement au réseau électrique. La deuxième OpenHydro a été immergée le 26/05/2015. Il y a 4 raccordements possibles sur le site de démonstrateur. Qu'elle sera la 4ème hydrolienne à être testée sur le site de démonstrateurs d'EDF EN? L'avenir nous le dira.

Un démonstrateur marin

Le projet HydroQuest - CMN a été retenu suite à l’appel à projets « Energies renouvelables en mer et fermes pilotes hydroliennes fluviales », financé par l'Etat dans le cadre du Programme d'Investissements d'Avenir et opéré par l’ADEME.

L’objectif du démonstrateur est de valider les performances de cette machine en conditions réelles de fonctionnement, pour une commercialisation à l’échelle internationale à l’horizon 2019. Le marché mondial est estimé entre 60 à 100GW. Les pays cibles pour l’hydrolienne HydroQuest Ocean sont la France, la Grande-Bretagne, la Corée et le Canada.

« Le partenariat autour du démonstrateur s’inscrit dans notre stratégie de croissance sur les énergies marines renouvelables, secteur qui deviendra à terme, en plus de notre activité historique de chantier naval, un des piliers de l’entreprise. Ce projet, qui conforte notre collaboration établie avec HydroQuest depuis plusieurs années, confirme le lancement d’une filière française de l’hydrolien marin dont nous faisons désormais partie aux côtés d’HydroQuest » explique Pierre Balmer, président de CMN.

« Notre sélection par l’ADEME témoigne d’une véritable reconnaissance par l’Etat de notre technologie d’hydrolienne marine HydroQuest Ocean, après avoir fait nos preuves dans le domaine fluvial. Avec la validation prochaine du fonctionnement de notre démonstrateur, notre ambition sera de pouvoir implanter en France et dans le monde des fermes pilotes de quelques hydroliennes, puis de lancer l’installation de fermes commerciales à partir de 2019, participant ainsi à la transition énergétique déjà en marche » déclare Jean-François Simon, président d’HydroQuest.

Une technologie à fort potentiel énergétique et environnemental

Le communiqué de presse précise, que “L’hydrolienne marine HydroQuest Ocean dispose notamment des atouts suivants :

.  Une forte performance : avec une technologie unique à deux axes verticaux, sans obstacle central proéminent, l’hydrolienne bénéficie d’un meilleur rendement hydrodynamique, pour une puissance nominale de 1 MW. De plus, cette hydrolienne à flux transverse est peu sensible à l’orientation du courant, ce qui lui permet d’être fixe sur sa fondation sans perte de productible.

.  Une conception robuste : la structure tout métal permet une meilleure résistance aux contraintes marines et une réduction des opérations de maintenance.

.  Une hauteur modulable : la machine se déclinera en un et deux étages pour s’adapter aux différentes profondeurs des gisements marins mondiaux.

.  Une bonne rentabilité : les coûts de fabrication et de maintenance sont réduits, avec l’un des meilleurs ratios euro par MW installé parmi les machines actuelles.

Le démonstrateur sera construit à Cherbourg dans les ateliers de CMN, puis testé en mer en conditions réelles de fonctionnement pendant plusieurs mois.

Point de repère

1/10/2014 - Hydrolien : CMN et HydroQuest projette d’installer un démonstrateur à Paimpol Bréhat.

Basée près de Grenoble (France), berceau mondial de l’hydroélectricité, HydroQuest dispose d’une offre opérationnelle résultant de plus de dix années de recherche menées par quatre laboratoires de renom international, spécialisés en hydroélectricité. L’entreprise est forte d’un portefeuille de 9 brevets déposés mondialement

Le système des hydroliennes HydroQuest a déjà fait ses preuves en eaux fluviales et est en tests à Orléans. L’essai qui devait durer un an sera prolongé d’une année supplémentaire.

L’hydrolienne HydroQuest Ocean est à la fois solide et modulable afin de s’adapter à des profondeurs sous-marines variables. Constituée de 1 à 3 étages superposés, elle mesure jusqu’à 20 mètres de haut.

Commentaires   
0 #2 Admin 24-11-2016 14:44
Merci pour votre vigilance, c'est corrigé :-)
Citation en provenance du commentaire précédent de GAUTRON :
N'y aurait-il pas une erreur dans le titre ?

Hydrolien : HydroQuest Ocean sera texté à Paimpol Bréhat - testé ???

Cordialement.

Bonne fin de journée.
Citer
+1 #1 GAUTRON 24-11-2016 14:28
N'y aurait-il pas une erreur dans le titre ?

Hydrolien : HydroQuest Ocean sera texté à Paimpol Bréhat - testé ???

Cordialement.

Bonne fin de journée.
Citer
Ajouter un Commentaire



 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/