Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

2 Sabella GP EDM 22 04 015

 

France – Mardi 26 04 2016 – Quotidienne www.energiesdelamer.eu. Sabella sort de l’eau et trouve son nouveau financier.

Depuis quelques mois les discussions étaient en cours entre Akuo Energy et Sabella. En effet, Engie s’était retiré doucement du projet de Sabella D10 immergé dans le passage du Fromveur entre Ouessant et Molène en Bretagne, se concentrant sur la ferme pilote du raz Blanchard, ainsi que les éoliennes posées et flottantes, projets qui demandent de lourds investissements.

Akuo Energy se différencie des grands acteurs très connus du grand public. Créé par Eric Scotto, le groupe développe, finance et exploite des centrales de production d’énergies. Il est entouré d’une équipe de direction dont certains de ses membres sont fondateurs, les assises du groupe sont à la fois en France et à l’international.

L’ouverture vers les énergies de la mer est “presque récente”.

En juillet 2011, Jean Ballandras rejoint le groupe et fort de son expérience de haut fonctionnaire où entre 2005 à 2011, en tant que Secrétaire Général aux Affaires Régionales à la Préfecture de la Réunion, il conçoit, structure et développe le projet GERRI (le Grenelle de l’Environnement à la Réunion), visant à faire de La Réunion le territoire de référence pour toutes les innovations relatives aux énergies renouvelables et au développement durable. D’îles et chemins faisant, Akuo Energy est entré dans le projet ETM de DCNS nommé NEMO…

C’est donc maintenant officiel, son attention s’est portée sur le projet Sabella dont l’entreprise est présidée par Jean-François Daviau, fortement soutenue par la Région Bretagne, le Conseil départemental du Finistère, Brest, le Pôle mer Bretagne Atlantique … et des financiers. 

Sabella a fait ses premiers tours de pâles grandeur nature entre juin 2015 et avril 2016 dans le Fromveur pour une phase d’apprentissage. “Outre ces essais nécessitant de multiples itérations de paramétrage du contrôle-commande, l’hydrolienne a pu parallèlement produire de l’ordre de 70 MWh de novembre 2015 à février 2016 pour Ouessant. Depuis mars 2016, des tests ont été réalisés sur la chaîne de conversion pour mieux comprendre l’exploitation de ces machines et leur optimisation face aux évènements physiques rencontrés, tels que les effets de houle durant les tempêtes hivernales ou encore les écoulements turbulents sur ces sites de grands courants”.

Avec quelques aménagements financiers et techniques, Akuo Energy est convaincu que l’hydrolienne Sabella peut trouver son économie. Après l’hydroélectricité qui avait fait son entrée le 13/10/2015 dans le mix énergétique d’Akuo Energy qui comprend l’éolien, l’ETM, le solaire, la biomasse et le stokage, l’hydrolien trouve sa place dans l’offre.

Points de repère

Le 6/04/2016, l'opérateur public indonésien du secteur de l’énergie PT Pertamina (Persero), Akuo Energy et l'Agence Française de Développement (AFD) ont signé une convention de subvention visant à promouvoir le développement des énergies renouvelables en Indonésie. En vertu de cette convention, les partenaires mobiliseront un montant total de 1,5 million d'euros pour installer jusqu’à 200 MW de capacités d'énergie renouvelable supplémentaires au cours des prochaines années. Ce projet se concentre sur trois technologies majeures : l'énergie solaire photovoltaïque, l'énergie éolienne et la conversion de l'énergie thermique des mers (OTEC). PT Pertamina et Akuo Energy aspirent à développer de nouvelles installations photovoltaïques et éoliennes, mais ils désirent également participer activement au développement de centrales OTEC en Indonésie. La France, à travers l'AFD, contribue à cet effort conjoint en accordant une subvention de 500 000 euros dédiée spécifiquement au développement de la technologie OTEC en Indonésie.

De son côté, Sabella a signé le 15/10/2015, un accord à Manille, aux Philippines. Il prévoit que d'ici 2018, plusieurs machines (trois ou quatre) soient immergées dans un le détroit de San Bernardino, là où les courants de l’océan Pacifique se jette dans l'océan Indien. L'ensemble devra délivrer une puissance de 5 MW, soit cinq fois la puissance de la D10 installée dans le Fromveur. Le développeur de projets locaux (H & WB), qui possède des droits pour exploiter trois concessions sur le site dont celle de Matnog où devraient s'installer les hydroliennes D15 de Sabella. « Les turbines seront fabriquées à Brest, l'embase en Asie », avait précisé Jean-François Daviau. Sabella est toujours en phase de développement d'un projet en Indonésie.

Akuo Energy : Avec 560 MW en exploitation et en construction à la fin 2015, Akuo Energy est le premier producteur indépendant français d’énergie renouvelable.

Fondé en 2007 et détenu à 80% par ses cofondateurs, le groupe développe ses propres actifs qu’il opère dès leur mise en service et dont il consolide les revenus.

Photo : Guy Pitot 2015 - EDM


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/