Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

NOM Jamme
Prénom Dominique
Entreprise Commission de Régulation de l'Energie
Site www.cre.fr

 Dominique Jamme CRE EDM Capture decran

 

 

France – Mardi 18/12/2018 – « Ils bougent » energiesdelamer.eu. Directeur adjoint au directeur général des services de la Commission de Régulation de l’Energie depuis le 15 septembre 2018, Dominique JAMME est nommé directeur général des services de la CRE.

 

 

Diplômé de l’école Polytechnique (promotion 83) et de l’École Nationale Supérieure des Techniques Avancées (ENSA - promotion 89), il a commencé sa carrière chez Giat Industries (1990-1993) puis à la Délégation générale pour l’armement (DGA), avant d’intégrer le ministère de l’Industrie comme chef du département Reconversion industrielle.

Il rejoint en 1997 la Délégation interministérielle aux restructurations de la Défense en tant que chargé de mission.

Dominique JAMME est entré en 2001 à la CRE où il a occupé successivement les fonctions de chef du département Coûts de production d’électricité (2001-2003), puis chef du département Economie et tarification (2003-2006). Il est nommé directeur des infrastructures et des réseaux de gaz en 2007 et en janvier 2015, directeur des réseaux de la CRE.

En mai 2017, Dominique JAMME devient conseiller spécial de Jean-François CARENCO, Président de la CRE et le charge de mettre en place et d’animer le Comité de prospective. En effet, dès son arrivée à la tête de la CRE,  Jean-François CARENCO, avait souhaité réunir des grands patrons, des universitaires, des élus ... pour réfléchir collectivement sur les enjeux et les évolutions de l'énergie face au numérique, à l'IA, à l'utilisation d'énergies renouvebles de moins en mois chères...

L'installation s'était tenue le 17 octobre 2017. Trois groupes de travail ont été constitués pour travailler jusqu'en mai - juin 2018, sur le Mix énergétique, les réseaux et les systèmes, les consommateurs et les sujets de société. 

L'objectif de la CRE, comme l'avait déclaré Jean-François à de nombreuses reprises est de maintenir une énergie française compétitive et sécurisée pour les entreprises et les ménages. Le président de la CRE porte une attention toute particulière à l’évolution et aux moyens de réguler les 3 composants du prix que sont : l’électron ou la molécule, le réseau et les taxes, même s’il reconnaît que « la marge de manœuvre est assez faible ». Par ailleurs, Jean-François Carenco estime que la CRE doit être « le bras armé » de la France à Bruxelles, en particulier sur le Paquet énergie propre pour tous les européens.

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/