Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

NOM Martin
Prénom Pascal
Entreprise Axe Seine - ADAS

ADAS 15 11 018 EDM

 

 

France – Rouen – Samedi 24/11/2018. « Ils Bougent » energiesdelamer.eu. Pascal Martin, président du conseil départemental de la Seine-Maritime, a été élu le 15/11/2018, à la tête de l’association des départements de l’Axe Seine (Adas). Il succède à Patrick Devedjian*, président des Hauts-de-Seine.

 

 

Depuis la création de l’Adas, en 2016, les six départements membres - Hauts-de-Seine, Yvelines, Val-d’Oise, Eure, Seine-Maritime et Calvados - se relaient à la tête de l’association qui a pour but de développer et de promouvoir l’axe Seine, autant d’un point de vue économique que touristique. Les grands projets pour 2019 et 2020 ont été présentés jeudi.

En 2018, l’association s’est attachée à recenser l’ensemble des sites culturels et patrimoniaux remarquables le long de la Seine. Près de cinq cents ont ainsi été identifiés - « Personne n’imaginait la richesse culturelle sur cet itinéraire », a déclaré Patrick Devedjian - ils vont être regroupés dans une publication. En parallèle, des œuvres devraient être implantées le long de la Seine dans les zones particulièrement touchées par les crues afin de donner des repères aux habitants, à l’image du Zouave du Pont de l’Alma, à Paris.

L’Adas s’attache également au développement du tourisme fluvial, « qui a le vent en poupe », mentionne Daniel Desse, vice-président du Val d’Oise.

Des études en cours visent à identifier et développer des haltes fluviales le long de la Seine, présentant un intérêt culturel, patrimonial ou encore environnemental. Leur résultat sera livré au printemps 2019 lors d’un colloque interdépartemental, à Giverny.

 

* Patrick Devedjian avait succédé à Sébastien Lecornu - président du conseil départemental de l’Eure - à la tête de l’Axe Seine

 

Mandats électifs de Pascal Martin

 

Département de la Seine-Maritime
Il commence sa carrière politique en décembre 1993, en étant élu conseiller général du canton de Clères à la suite du décès de son père, André Martin (1926-1993), alors sénateur-maire de Montville et président du Conseil général de Seine-Maritime.
Pascal Martin est réélu conseiller général du canton de Clères en 1994, 2001 et 2008. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, il est élu, avec Nathalie Lecordier, conseiller départemental du canton de Bois-Guillaume, dès le premier tour en mars 2015.
Au Département de la Seine-Maritime, il est remarqué par ses collègues du Conseil général de la Seine-Maritime qui lui confient, dès 1998, la présidence de la commission Jeunesse, Sports et Affaires culturelles et ce jusqu’en 2004.
Cette même année, après l’alternance à la tête du département en 2004, il devient membre du groupe Alternance 76 rassemblant les conseillers généraux de la droite et du centre, groupe d’opposition dont il devient le président en 2009.
A l’issue des élections départementales de mars 2015, il est élu, le 2 avril 2015, Président du conseil départemental de la Seine-Maritime.
Depuis mai 2015, il est président d'Habitat 76, office public de l'habitat départemental créé en 1919 qui gère environ 30000 logements répartis sur 191 communes.


Commune de Montville
Au plan local, il est élu maire de Montville en juin 1995 (55 %). Il est réélu en 2001 (74 %), 2008 (83%) et 2014 (85 %). Depuis son élection comme président du Conseil départemental de la Seine-Maritime, il a démissionné de ses fonctions de maire et excerce désormais les fonctions de maire-adjoint.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/