Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

carte Dieppe le Treport EDM 12 02 018  

 

 

France – Lundi 12/02/2018 – energiesdelamer.eu. Les membres du conseil d'Administration de l’AFB se prononceront bien le 20 février prochain sur le dossier Dieppe-Le Tréport. D’après ses informations, Hubert Dejean de la Bathie, Vice-président de la Région Normandie, aurait l’assurance que les services de l’Etat pourraient se prononcer favorablement lors du prochain conseil de l’Agence française de la biodiversité. Si solution il y a maintenant, encore faut-il qu'elle soit votée.

 

 

 

La situation régionale normande et picarde n’était pas vraiment en phase sur le projet du parc éolien en mer Dieppe Le Tréport. Mais l’Etat pourrait rétablir la situation après de longues semaines de dialogues et de négociations.

 

Hubert Dejean de la Batie l’avait souligné lors d’Ocean Energie Europe le 26 octobre dernier après la décision du parc naturel marin pour les estuaires picards et mer d'Opale, rappelant que des élus qui s’étaient opposés au projet étaient plutôt des « Hauts de France » alors que l’emprise du parc éolien en mer se situe plutôt sur l’espace maritime normand. Il avait du reste proposé que des négociations reprennent avec les pêcheurs (voir son interview WEBTV energiesdelamer.eu.) "D'ailleurs, auront-ils la même position pour l'appel d'offre de Dunkerque?"  souligne Hubert Dejean de la Bathie.

 

Hervé Morin, président du Conseil régional de Normandie avait déclaré, le 14 novembre, à l'occasion de la Journée d'affaires EMR en Normandie organisée par Énergies Normandie, "vouloir aller jusqu'au bout pour défendre les trois parcs éoliens marins qui doivent être installés au large du territoire normand" par le consortium porté par Engie, EDPR, la Caisse des Dépôts. 

 

Depuis octobre dernier, le ministère de la transition écologique et solidaire a réuni les différents acteurs. La DGEC dirigée par Virginie Schwarz a été en première ligne, l’Agence française pour la biodiversité dirigée par Christophe Aubel, qui devait trancher en novembre a reporté sa décision, et de nombreuses réunions se sont tenues au plus haut niveau de l’Etat. Le 14 décembre, le Consortium avait apporté sur la table des négociations un dossier prenant en compte les prescriptions et les recommandations du parc marin et fait de nouvelles propositions.

 

En effet, le ministre Nicolas Hulot a reçu les élus picards le 9 janvier, puis les élus normands le 10 janvier, puis les représentants des21 01 2018 Pecheurs professionnels de la pêche opposés au projet d’implantation d’un champ d’éoliennes au large de Dieppe et du Tréport depuis l’origine, le 22 janvier.

 

Marquet EDM 12 02 18

 

L’ancien maire de Mers-les-Bains et député LR de la Somme, Emmanuel Maquet avait déclaré, que « comme beaucoup d’élus du littoral normand et picard, il espérait que ce projet d’Engie (ex-GDF-Suez) serait abandonné ». Lors d’une audition à l’assemblée nationale, il avait ensuite déclaré ne pas être opposé aux énergies renouvelables de la mer, mais il aurait préféré à cet endroit « des hydroliennes ».

 

 

La CCI Rouen Métropole soutient du projet éolien en mer

 

Avant la dernière ligne droite, c’est à la CCI Rouen Métropole de montrer les retombées économiques et sociales avec la réalisation du projet éolien en mer Dieppe-Le Tréport. Un communiqué de presse du 8 février dernier, énumère les atouts et les actions déjà réalisées.

« La Normandie fait partie des territoires d’implantation privilégiés avec trois projets : Fécamp et Courseulles-sur-Mer, déjà lancés et Dieppe-Le Tréport, encore en cours d’instruction. … au total 750 emplois directs pour la construction et l’assemblage des éoliennes dans les deux usines Siemens Gamesa qui seront implantées au Havre, 750 emplois supplémentaires mobilisés pour la fabrication des autres éléments majeurs du parc, 125 emplois locaux non délocalisables prévus pour l’exploitation et la maintenance.

Ces emplois (techniciens de maintenance, marins, superviseurs) se répartissent entre la base de maintenance du parc éolien en mer située dans le Port de Dieppe, et le centre de contrôle et d’expertise situé au Tréport. »

« La multitude de composants de chaque éolienne représente autant d’opportunités pour les sous-traitants. Déjà près de 800 entreprises susceptibles d’intervenir dans la fabrication de ces éoliennes ont été identifiées en France notamment grâce à la structure CCI Business mis en place par le réseau des Chambres de commerce et d’industrie. Parmi ces entreprises identifiées, plus de 200 sont situées dans le nord-ouest de la France, plus particulièrement en Normandie.

Un plan de formation et de soutien à l’insertion professionnelle ainsi qu’un travail de qualification des entreprises accompagnera la réalisation de ce projet…

Le communiqué mentionne également que depuis l’attribution du projet Dieppe-Le Tréport en 2014, des contrats ont d’ores et déjà été signés avec des entreprises locales dans différents domaines : campagnes techniques en mer, études environnementales, campagnes d’études halieutiques…

 

Innovation et R&D, un facteur clé du projet

Formation

 

Les activités de R&D constituent un facteur déterminant pour la réussite de la transition énergétique. Ce sont des phases indispensables pour le déploiement du projet et sa pérennisation.

 

Un centre d’ingénierie

 

Dans ce domaine un centre d’ingénierie, de recherche et développement va être créé à Rouen, avec de nombreux emplois à la clé, autour de différentes thématiques parmi lesquelles : le développement d’outils numériques de modélisation, l’optimisation du design des composantes de l’éolienne, l’utilisation de matériaux composites, le développement de l’éolien flottant, les systèmes de mesure du vent … »

 

Un nouveau concept de navire pour la pêche

 

Enfin, Hubert Dejean de la Batie confirme que « le Conseil régional de Normandie mettra tout en oeuvre pour financer des études afin de concevoir des navires polyvalents monotype en série, ce qui permettrait d’économiser près de 30% » par rapport aux navires du marché.

 

Points de repère

 

Carte : cliquez pour voir les photomontages 

 
26/10/2017 - Interview d’Hubert Dejean de la Batie, VP du Conseil régional de Normandie donnée à l’occasion d’Ocean Energy Europe à la WebTV energiesdelamer.eu https://www.youtube.com/watch?v=UyFpJ3b1jH8

04/02/2018 - L’agenda de Nicolas Hulot ne désemplit pas.

 

Chambre de commerce et d’industrie Rouen Métropole comprend Rouen – Dieppe – Elbeuf

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/