Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

Carte de localisation

 

France – Mercredi 23/11/2016 – Quotidienne “energiesdelamer.eu”. Ségolène Royal, a annoncé le lancement d’un appel d’offre Eolien offshore au large de l’île d’Oléron. Ce projet est soutenu par l’ensemble des élus du territoire, et wpd....

La Ministre de l’environnement mandate le Préfet maritime de l’Atlantique, le Vice amiral d’escadre Emmanuel de Oliveira, Pierre Dartout Préfet de la région Nouvelle Aquitaine et Eric Jalon le Préfet de Charente-Maritime pour poursuivre les consultations et définir, en concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire et le public, une zone pour le développement d’un parc éolien en mer posé et son raccordement au réseau public de transport d’électricité.

Une attention particulière sera apportée aux enjeux des activités économiques, notamment la pêche et aux enjeux environnementaux liés au choix de la zone.

Ce nouvel appel d’offres s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) que la Ministre a publiée le 28 octobre dernier, en application de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

La PPE fixe des objectifs ambitieux de développement des énergies renouvelables en mer, au service de la transition énergétique et du développement des filières industrielles de la croissance verte.

L’ambition est d’atteindre d’ici 2023 :

• Jusqu’à 6 000 MW de projets attribués pour l’éolien en mer posé, sous conditions de prix et en fonction des concertations locales, en plus des 3 000 MW qui seront en service.

• Jusqu’à 2 000 MW de projets attribués pour les énergies marines renouvelables (éolien flottant, hydrolien…), sous condition de prix et en fonction du retour d’expérience des fermes pilotes, en plus des 100 MW qui seront en service.

Le ministère rappelle que depuis le début de l’année, Ségolène Royal a attribué quatre projets de fermes pilotes d’éolien en mer flottant en Méditerranée et en Bretagne, et a

déjà lancé un appel d’offres pour l’éolien en mer posé au large de Dunkerque et un appel d’offres pour des fermes commerciales d’éoliennes en mer flottantes et d’hydroliennes.

Le projet au large d’Oléron bénéficiera des nouveautés mises en place par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte pour réduire les coûts et simplifier les procédures :

• La nouvelle procédure de « dialogue concurrentiel » (comme pour Dunkerque), adaptée aux

spécificités de l’éolien en mer, qui permet d’échanger avec les candidats sur le cahier des charges et de leur donner la possibilité d’améliorer leurs offres au cours de la procédure.

• Des études de levée des risques liés notamment au vent, à la profondeur et la composition des sols, réalisées par des établissements publics.

• Les simplifications administratives visant à accélérer la réalisation des projets : autorisation environnementale unique, accélération du traitement des contentieux…

Points de repère

SO1Les élus et des acteurs économiques régionaux avaient adressé une lettre à la Ministre de l’environnement pour soutenir le projet de parc éolien en mer de 500 MW à 15 km au large d'Oléron le 13 janvier 2016.Wpd Oleron

Encore fallait-il en démontrer l’opportunité énergétique. Wpd offshore a communiqué sur le sujet le 3 mars dernier à la pointe de Chassiron. En effet, depuis deux ans, l’énergéticien a installé son LIDAR, directement tourné vers la mer. Cette pointe située au nord de l’île est l’endroit idéal pour évaluer  les conditions de la zone d’implantation pressentie pour le parc situé 20 km plus au large.

Le verdict confirme tout le potentiel éolien au large d’Oléron. Sachant qu’une éolienne en mer actuelle produit de l’énergie entre 3 et 25m/s, les mesures enregistrées depuis deux ans démontrent une exploitation possible plus de 95 % du temps ! En analysant un mois type en période hivernale (voir schéma ci-joint), on observe que la vitesse du vent est en grande majorité (entre 60 et 70 %) comprise entre 10 et 20 m/s, plage correspondant au rendement maximum estimé pour le futur parc de 500 MW.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/