Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

Adwen 

Paris – Noirmoutier/Yeu – France : Jeudi16/06/2016 – Quotidienne energiesdelamer.eu. General Electric poursuit ses discussions en vue du rachat de la coentreprise Adwen (JV Gamesa – Areva), a déclaré Jeff Immelt, le président de General Electric, dans une interview au Figaro. "La France mérite une filière performante de l'éolien en mer.

Jim ImmeltAvoir une plus grande taille serait utile pour nous. Les discussions sont toujours en cours et elles concernent différentes parties : Siemens, Areva, Gamesa, nous, l'État.. Ce sera un processus classique, pas aussi intense que la reprise d'Alstom, qui était un cas extrême", déclare le PDG…

Ce serait une bonne nouvelle que les discussions soient plus rapides que pour Alstom. En effet, une certaine inquiètude existe à propos du retard que pourrait prendre l’installation des parcs éoliens en mer dont ADWEN est fournisseur, dans l'hypothèse où les discussions autour des parts de Gamesa seraient trop lentes.

Le mois dernier, Jérôme Pécresse avait mentionné que General Electric pouvait être intéressé....

 

 Le conseil régional des Pays de La Loire

Si GE reprend Adwen, le Conseil régional des Pays de la Loire présidé depuis les dernières élections par BrunoB Retailleau Y Auvinet Retailleau, également sénateur de la Vendée, sera doublement concerné. En effet, les usines GE (ex Alstom) sont à Montoir près de Nantes Saint Nazaire… 

Le conseil départemental de Vendée en première ligne

Yves Auvinet, Président du Conseil départemental de la Vendée, avait salué le 7 juin dernier la décision du 2 juin dernier relative à la levée des risques faite par la société des Eoliennes en mer de poursuivre le projet d’implantation de 62 éoliennes au large des îles d’Yeu et de Noirmoutier. «Ce parc Iles Noirmoutier/Yeu, dont la construction débutera en 2019 est appelé à créer plus de 120 emplois directs pour l’exploitation et la maintenance, produira l’équivalent de la consommation électrique de 750 000 personnes”. Il permettra de fournir à la Vendée 40 à 45% de sa consommation électrique.

Pour le parc éolien Iles Noirmoutier – Yeu, tout se met en place, il manque plus que de savoir qui sera le propriétaire d'ADWEN

62 éoliennes ADWEN de 8 MW (soit une puissance de 496 MW (l’équivalent d’une tranche de la centrale de Cordemais). La co-entreprise ADWEN, s’était rapprochée de l’INSA de Rouen et du laboratoire de recherche CORIA pour lancer le projet collaboratif INWIT (Integrated numerical wind tunnel for offshore wind turbines). Destiné à modéliser les performances des éoliennes en mer, ce projet servira aussi pour les futurs parcs de Saint-Brieuc et Dieppe – Le Tréport, sous réserve de leurs confirmations. Il est hébergé au Technopôle du Madrillet, au centre R&D mixte ADWEN/CORIA

L'investissement pour le parc est estimé à €2 milliards. Le Raccordement au réseau de transport d'électricité sous la responsabilité de RTE serait de €300 millions d’investissements intégrés dans le coût du parc éolien.

RTE NOIRMOITIER EDM 16 06 016A ce sujet, une réunion de concertation s’est tenue le 8 février 2016, à La Barre de Monts, sous l’égide de la Préfecture de Vendée, et en présence des acteurs de la concertation. Elle a permis de valider le fuseau de passage de la double liaison sous-marine et souterraine à 225 000 volts proposé par RTE, intégrant l’emplacement du poste électrique de compensation, pour le raccordement du parc éolien en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier au réseau de RTE.

Le fuseau retenu, d’une cinquantaine de kilomètres.

-un cheminement sous-marin, sur environ 27 km avec un atterrage sur la plage de la Grande Côte.

Les câbles sous-marins seront reliés aux câbles souterrains au niveau des parkings de stationnement,

-un cheminement souterrain, sur environ 27 km. Le tracé précis de la liaison sera défini ultérieurement, en prenant en compte autant que possible les contraintes techniques et environnementales.

Le poste électrique intermédiaire de compensation se situera à proximité du poste existant de Soullans, sur un terrain hors zones humides et hors zones environnementales sensibles.

Le raccordement du parc éolien en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier d’une puissance de 496 MW se fera par une double liaison sous-marine et souterraine à 225 000 volts, depuis un poste électrique en mer qui appartient au parc éolien, jusqu’au poste existant de RTE de Soullans.

RTE poursuit la concertation avec les acteurs locaux pour affiner ensemble le projet, notamment avec les cinq communes concernées à ce stade du projet (La Barre de Monts, Le Perrier, Notre-Dame-de-Monts, Saint-Jean-de-Monts et Soullans) et les acteurs du marais, de la forêt, de la voirie pour la liaison souterraine et avec les usagers de la mer pour la liaison sous-marine. L’année 2016 sera consacrée à la recherche du tracé général de déclaration d’utilité publique pour la liaison au sein du fuseau retenu, au projet d’insertion du poste de compensation et à l’élaboration des dossiers de demande d’autorisation, dont l’étude d’impact du raccordement.

Côté pêcheurs

Le 15/01/2016, le Comité Régional des Pêches Maritimes et des Élevages Marins (COREPEM) des Pays de la Loire et Éoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier ont élaboré ensemble à la rédaction dune convention fixant les modalités de poursuite de leur collaboration autour de la cohabitation de leurs activités dans le futur parc éolien au large des Iles d’Yeu et de Noirmoutier. Laccord a formalisé les engagements pris par chacun et définit les jalons clefs du projet qui concernent la pêche professionnelle et a été signé le 14 janvier dernier. Cette priorité engage à associer les professionnels de la pêche à tous les stades du projet et le plus en amont possible.

Côté EMYN et Engie 

Les études d'impacts se poursuivent activement avec de nouvelles campagnes.

 

Point de repère :

Suite à l'appel d'offres lancé par l'Etat en mars 2013, le projet éolien en mer des îles d'Yeu et de Noirmoutier a été attribué, le 3 juin 2014. A l’époque ADWEN (ex Areva avait créée la surprise avec la 8MW. Dossier du maître d’ouvrage date de mai 2015 CNDP ICI

Société Les Éoliennes en Mer de Vendée - EMYN. Les actionnaires sont Engie (47 %), EDP Renewables (43 %) et Neoen Marine (10 %). Adwen est le fournisseur des éoliennes offshore.

04/04/2016 - Gamesa vendrait ses 50% d’Adwen ICI


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/