Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 

lm Windpower EDM 24 02 017 2

 Usine LM Wind Power au Danemark, fabricant de la pale pour la 8MW d'Adwen

France – Danemark – Vendredi 24/02/2017 – Quotidienne energiesdelamer.eu. Engagement tenu. L'industriel danois, LM Wind Power, racheté par General Electric (GE), a annoncé la construction de sa 15è usine de pales pour éoliennes en mer sur le port de Cherbourg. C’est la deuxième bonne nouvelle de la semaine, puisque mercredi dernier l’annonce par Prysmian de la commande des câbles sous-marins par RTE (ICI

pour les trois parcs d'EDF-EN - Dong, au large de Fécamp (Seine-Maritime), de Courseulles-sur-Mer (Calvados) et de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) a également été publiée.

LM Wind est déjà le premier fournisseur de turbines de GE, car la société ne fabrique pas ou ne conçoit pas ses propres pales. Depuis 1978, LM Wind Power a produit plus de 185 000 lames, soit environ 77 GW. La société est également responsable de la lame éolienne la plus longue au monde dévoilée en juin 2016. La lame est de 88,4 mètres et a été conçue pour l'éolienne AD 8-180 d'Adwen, dont la puissance est de 8 MW avec un diamètre de rotor de 180 mètres.

Les travaux de contruction des bâtiments devraient commencer en mars 2017 et la production à partir de juin 2018, a déclaré Alexis Crama, vice-président offshore de LM Wind Power.

L'installation aura la capacité de produire la lame la plus longue au monde - le LM 88.4 P-LM Wind Power.

«Les lames de cette énorme échelle représentent le fil conducteur de la technologie, réduisant ainsi le coût de l'énergie éconergétique (LCOE) pour rendre le vent offshore concurrentiel avec les éoliennes terrestres, les combustibles fossiles et l'énergie nucléaire».

Une Région qui se restructure notamment autour des énergies renouvelables de la mer.

C’est une véritable continuité après la politique qui avait été mise en place par ses prédécesseurs. En effet, Hervé Morin est monté en première ligne sur ce dossier qui est “très” soutenu également par Bernard Cazeneuve (ancien maire de Cherbourg) et qui avait été préalablement négocié par les anciens élus de Haute et Basse-Normandie respectivement Nicolas Mayer-Rossignol et Laurent Beauvais.

« J'ai accepté que la Région fasse un nouvel effort et prenne en charge les risques liés à des retards possibles, du fait des recours qui touchent les projets éoliens en mer. Le projet d'implantation d'usines éoliennes au Havre recevra une attention tout aussi soutenue de la Région. En effet, Le président de la région Normandie est parfaitement au courant des retards possibles que peut encore subir les trois parcs à la suite des recours qui ont été engagés par des associations qui s’opposent à l’implantation de parcs éoliens en mer.

. Lames à Cherbourg, turbines à Saint-Nazaire

Cette usine est aussi le complément de celle de Saint-Nazaire où sont construites les turbines General Electric (ex Alstom). La construction de l'usine de Cherbourg de 26.000m2 sera bien bâtie sur le terrain de 11 hectares qui fait suite à l’aménagement du quai lourd qui permet de supporter 13 tonnes au M2.

Le coût est de €44 millions et la construction des bâtiments devrait débuter dans les prochaines semaines. La livraison d'un premier ensemble de bâtiments est prévue avant la fin de 2017.

La société d'économie mixte d'aménagement de la région (Shema), réalisera et portera les bâtiments. L’ambition est aussi de fabriquer des pâles pour des parcs éoliens en mer qui se trouvent en mer du Nord et en mer Baltique notamment.

Un communiqué annonce que l’usine devrait employer jusqu'à 500 salariés, en fonction des commandes obtenues par LM Wind Power.

« L'implantation de LM Wind Power est une étape importante pour le développement de la filière éolienne offshore en France », s’est félicité Philippe Bas, président du Conseil départemental de la Manche. 2.000 emplois indirects sont attendus. En effet, 100 millions d'euros ont été investis par Ports normands associés (PNA), et les collectivités locales pour l’extension du Port et des quais de Cherbourg.

Points de repère


22/02/017 - Prysmian remporte le contrat de RTE pour les câble sous-marins des trois parcs d'EDF EN / Dong ICI

11/10/2016 - General Electric (GE) boucle la boucle en contrôlant dorénavant les pâles. En effet, GE a décidé d’acheter LM Wind Power Holding A / S

11/02/011 - LM Wind Power développe pour Alstom (devenue General Electric) la plus longue pale du monde ICI

Cherbourg et Saint-Nazaire deux ports en pleine expansion pour répondre aux besoins des énergies renouvelables de la mer.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/