Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 Lidar Fugro Groix 20 sept

 

 

 

France - Vendredi 22/09/2017 – energiesdelamer.eu. EOLFI qui développe depuis plusieurs années la bouée de mesures BLIDAR, utilise la bouée LIDAR flottant de Fugro pour la campagne de mesure sur la zone d’étude du projet Groix et Belle-île lancée depuis le 20 septembre.

Alors pourquoi ne pas avoir utilisé BLIDAR ? Les réponses sont apportées par Marion RISTORD, experte vent et responsable des projets LIDAR (Light Detection and Ranging) et en charge de BLIDAR chez Eolfi depuis le début de sa conception.

 Photo : mise à l'eau de la Bouée Lidar flottant de Fugro

Pour Groix et Belle-île, Eolfi poursuit ses études pour finaliser sa connaissance de la zone. Cette bouée Lidar flottant de Fugro, est spécialement adaptée à des fonds de plus de 50 mètres. Elle est installée pour une durée d’un an. Elle va permettre à EOLFI de collecter et d’analyser pendant toutes les saisons une quantité très importante de données : la vitesse et la direction du vent jusqu’à 200 mètres de hauteur et notamment à celle du rotor de l’éolienne, ainsi que la direction des vagues et des courants sur toute la profondeur.

 

En début de projet, ces données ont été estimées à partir de mesures réalisées sur l’Île de Groix mais à ce stade des études, il est nécessaire de disposer de données mesurées réelles et pendant une année entière. Cela est essentiel pour obtenir une estimation précise de la future production d’énergie de la ferme et optimiser le dimensionnement des flotteurs.

 

L’emplacement de cette bouée a été étudié en concertation avec les différents acteurs maritimes de façon à être le plus proche possible de la zone, en limitant l’impact sur les autres usages. Cela a fait l’objet d’une collaboration avec le Comité Départemental des Pêches Maritimes du Morbihan, la Préfecture maritime Atlantique et la direction de la mer, du développement maritime et du littoral.

 

 

Energiesdelamer.eu - Pour quelle raison Eolfi n'utilise pas sa bouée Blidar pour faire les mesures sur Groix et Belle-ïle, mais celle de Fugro ?

 

Marion Rostord - Pour le projet de Groix, nous avons besoin d’une bouée LIDAR flottant certifiée. La bouée BLIDAR a été pendant un an et demi au large de Marseille pour une campagne de test mais elle n’est pas encore certifiée.

 

Le Planning de Groix n’étant pas en phase avec celui de la bouée Blidar, nous avons dû faire appel à une bouée d’un autre prestataire.

 

 

Blidar 21 09 017EDM - Quelles sont les prochaines étapes pour la bouée Blidar?

 

MR - La certification d’une bouée est effectuée via une campagne de 6 mois face à un mat de mesure offshore, afin de comparer et valider les données mesurées par la bouée. C’est la prochaine étape pour Blidar.

Eolfi a procédé hier, le 21 septembre, (lendemain de la mise à l’eau de LIDAR pour le projet Groix Belle-ïle) à la relevée en Méditerranée de la bouée LIDAR1 du projet BLIDAR2, développé en collaboration avec l’entreprise NKE Instrumentation et deux instituts de recherche, l'Ifremer et l’IRSEEM. La mission a été un succès.

 

 

EDM - Quelles sont les études que vous avez déjà menées et avec qui ?

MR - Les études en lien avec la campagne de mesure LIDAR flottant de Groix sont multiples.

Nous avons besoin de caractériser les paramètres environnementaux sur la zone afin d’adapter le système turbine-flotteur aux conditions de site, et d’estimer la future production du parc.

Une étude de modélisation des paramètres vagues/courant/niveaux de l’eau a déjà été réalisée. Ces mesures issues de la bouée déployée cette semaine vont permettre de confirmer/d’affiner les estimations de ces paramètres.

 

 

EDM - En ce qui concerne l'étude que vous allez mener durant un an sur Groix avec LIDAR, quelles sont les performances que vous allez relever pour compléter les études déjà faites ?

MR - Jusqu’ici nous n’avions pas de mesures de vent in-situ mais seulement des mesures par lidar onshore positionné sur l’ile de Groix. Pour estimer de manière plus exacte le vent/turbulence sur le site, nous avons besoin de ces mesures issues de la bouée lidar. Aussi, ces mesures permettront de quantifier de manière plus précise le futur productible du parc.

Le prestataire choisi pour cette campagne de mesure par lidar flottant est Fugro (Norway), la bouée est la SEAWATCH Wind lidar Buoy. Nous travaillons avec eux pour cette campagne seulement.

 

 

Points de repère

 

Les applications de la bouée SEAWATCH Wind Lidar Buoy de Fugro

La bouée mesure précisément la vitesse et la direction du vent dans le diamètre des rotors des éoliennes, tandis que les capteurs enregistrent des paramètres océanographiques tels que les ondes océaniques et les profils actuels.

Elle est un outil rentable pour mesurer les données du vent à des hauteurs d'éoliennes offshore conventionnelles destinées à l'évaluation des ressources éoliennes et les critères de conception technique.

La SEAWATCH Wind Lidar Buoy collecte des données pour l'évaluation des ressources éoliennes et / ou pour les critères de conception technique

  • Hauteur et direction des vagues océaniques
  • Profils de courant océanique de la surface au fond marin
  • Paramètres météorologiques
  • Mesure d'autres paramètres océanographiques

 

 

La société de projet les Eoliennes flottantes de Groix & Belle-Ile a été désignée lauréate le 22 juillet 2016 de l’Appel à projets EOLFLO de l’ADEME. Elle est détenue dans le cadre d’un consortium entre CGN EE, EOLFI, la Caisse des Dépôts et Meridiam et en partenariat avec General Electric, Naval Energies et Valemo. RTE a été chargé par EOLFI de procéder au raccordement au Réseau Public de Transport, de l’installation d’une puissance installée de 24 MW. 

 

2/08/2017 – Le 1er août de nouvelles campagnes de mesures ont été lancées par EOLFI et RTE ICI

 

12/05/017 – La Caisse des Dépôts et Consignations et MERIDIAM ont signé à Lorient leur entrée au capital de la société de projet « Les Eoliennes flottantes de Groix & Belle-île » : une étape majeure dans le développement du projet de ferme pilote assuré par EOLFI et CGN EE. ICI


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/