Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

EDM Bourbon Centrale Nantes

 

 

 

 

France – Vendredi 28/07/2017 – energiesdelamer.eu. L’installation du système d’ancrage du démonstrateur Floatgen - éolienne flottante, a été installé au large du Croisic. 

 

C'est une étape importante dans l’avancée du projet qui ouvre la voie à la mise en service de la première éolienne en mer en France.Les éléments du système d’ancrage ont été assemblés puis installés sur le site d’essais SEM-REV qui accueillera Floatgen, à 22 kilomètres au large du Croisic. Ce système mis au point par Ideol, se compose de 3 lignes (doublées) d’ancrage en fibre synthétique (nylon), ce qui représente une
première mondiale pour un ancrage
permanent de cette dimension.


 

C’est Le Béon Manufacturing, qui a construit le système d’ancrage du démonstrateur Floatgen. Le Béon s’est entourée de deux partenaires, l’un belge (Bexco) et l’autre sud-coréen (Dai-Han), spécialistes respectivement de la fibre synthétique et d’éléments de chaine. «Des partenaires industriels du monde de l’offshore avec une vraie expertise sur laquelle nous nous appuyons pour offrir une solution complète et cohérente», avait déclaré la société à energiesdelamer.eu en juin 2016.

 

Cette étape d’installation de l’ancrage 
intervient en parallèle de la fin de la 
construction de la fondation flottante en 
béton par Bouygues Travaux Publics sur le 
port de Saint-Nazaire.

 

Une fois équipée de
 l’éolienne, celle-ci sera remorquée avant la
 fin de l’année 2017 vers le site SEM-REV.


 

Destiné à équiper d’autres dispositifs de récupération des énergies marines, le système d’ancrage imaginé par Ideol doit répondre à deux défis parfois contradictoires :

 

-  Etre peu coûteux à la fabrication et à l’installation pour produire de l’électricité au meilleur prix 


-  Résister à des conditions environnementales extrêmes : houle, fooling, tempêtes...
Ce système va donc être l’objet d’une attention particulière des ingénieurs pendant le projet : plusieurs projets de recherche sont déjà engagés pour en analyser et en améliorer les performances. 


  

Le navire FAR SAPPHIRE sous le pavillon norvégien qui a installé le système d'ancrage a été construit en 2007 a quitté le port de Saint-Nazaire le 19 juillet dernier.

 

Points de repère

03/06/2016. Une éolienne flottante nécessite un système d’ancrage fiable et flexible. C’est la proposition de la société Le Béon Manufacturing qui a remporté l’appel d’offres « ancrage » de l’éolienne flottante en mer Floatgen lancé par l’Ecole Centrale de Nantes ICI.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/