Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 04 05 07 017 Photo bouygues mai 2017

 

 

 

 

 

 

France - 04/07/2017 – energiesdelamer.eu. EolMed, le projet d’éoliennes flottantes en Méditerranée, avance. C’est ce qu’a tenu à indiquer Jérôme Billerey, le directeur général de Quadran, porteur du projet au sein du consortium, jeudi 30 juin alors que la phase de concertation avec le public et d'information se tient jusqu'au 15 septembre en Occitanie.

Le parc pilote EolMed, à plus de 16 km de la côte au large de Gruissan et Port-la-nouvelle (berceau historique de Quadran), ce sera dès 2020, quatre éoliennes offshore flottantes de 6,2 MW livrées par Senvion. Le budget : €215 millions, a confirmé le responsable de Quadran, dont 20% en fonds propres (EolMed demeurera filiale de Lucia, la holding de tête du groupe, après l’opération de concentration avec Direct Energie ).

D’ores et déjà,  les partenaires d'EolMed, Bouygues TP et Idéol, procèdent à la construction d’un prototype capable de supporter une éolienne de 2 MW - Vestas V80, dans le port de Saint-Nazaire, avec les partenaires du projet : Ideol (Coordinateur – France): ingénierie du système flottant global (ancrage, coque, ombilical) et fourniture de la turbine, l’Ecole Centrale de Nantes (France) et génie océanique et fourniture et contrôle de leur site d'essais SEM-REV, situé sur la côte atlantique Française) qui accueillera le démonstrateur Floatgen, Bouygues Travaux Publics (France): Construction de la fondation flottante, l’Université de Stuttgart (Allemagne): Contribution aux simulations numériques couplées et évaluation de la campagne de mesures. Mais aussi des partenaires européens : RSK Group (Royaume-Uni): Analyse de l'impact environnemental du système flottant, Zabala (Espagne): Gestion du consortium et communication du projet et Fraunhofer-Iwes (Allemagne): Benchmark entre le système flottant de Floatgen et d'autres solutions flottantes comparables. Les ancrages (trois fois deux chaînes et câbles synthétiques) devraient être installés cette semaine au Croisic.

Paradoxalement, alors que les éoliennes posées ont déjà fait l’objet d’appels d’offres, Floatgen sera la première éolienne marine française, puisque soit les prototypes posés ont été testés à l’étranger (Adwen), soit à terre (GE, ex-Alstom).

Pour EolMed, la dimension du flotteur sera de 53 m par 53 m et sur une « hauteur » de 10 m et un poids total de 9 800 tonnes. La hauteur de l’éolienne en bout de pale sera de 176 m. Le parc sera implanté en moyenne avec 55 m de profondeur.

Jérôme Billerey a signalé, le 30 juin lors du point presse qui intervenait deux jours après la réunion de Direct Energie qui fêtait les dix ans d'ouverture du marché de l'électricité aux particuliers, que le capital d’EolMed avait vocation à être ouvert à d’autres partenaires. D’ores et déjà un accord a été signé avec MPEI l'outil d'investissement dans les ENR de la région Occitanie, pour une participation de 5%, et des discussions sont en cours avec des collectivités locales du littoral et la Caisse des dépôts et consignations (CdC). Lucia devrait garder à terme entre 40% et 55% du projet. 

Au-delà, EolMed travaille sur l’intégration au projet de ferme pilote, d’’activités de cultures marines, d’activités de pêche artisanale, de R&D concernant essentiellement la Modélisation de la production de biomasse induite par les flotteurs et de R&D en sciences sociales dans le domaine de la participation des citoyens à l’élaboration de grands projets d’infrastructures tel que les éoliennes flottantes. Ce projet avait été présenté en avril dernier lors d’une réunion scientifique organisée par Olivier Guiraud directeur du projet EolMed-Quadran et Serge Planes Responsable du Pôle Environnement de l'Université Paris Sciences et Lettres. Il permettrait à terme un partage des coûts entre l'opérateur et le pisciculteur. 

Par ailleurs, Idéol est pilote et travaille en partenariat avec l’IFSTTAR (Institut français des sciences et des technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux) en charge de la réalisation des essais de qualification des composants innovants (câbles, chaînes d’ancrage et pièces de connexion) dans le cadre du projet de R&D Oceagen qui a comme objectif de qualifier de nouveaux composants pour le système d’ancrage.

Cette recherche lancée en novembre 2014 et financée par l’ADEME permet plus largement de structurer une filière industrielle à fort contenu technologique et de continuer à réduire les coûts de l’éolien flottant, autour notamment de partenaires industriels comme Arcelor Mittal, Le Béon Manufacturing, Areva Le Creusot...

Points de repère

30/06/2017 - Direct Energie monte d'un cran - ICI.

15/06/2017 - Le Béon Manufacturing spécialisée dans la fabrication de pièces de levage et d'ancrage cherche un repreneur - ICI.

16/03/2017 - La Recherche sur l'éolien flottant passe à l'industrialisation - FOWT2017 - ICI 

03/06/2016 - Floatgen : un système d’ancrage innovateur développé avec l’Ecole centrale de Nantes - ICI.

Réunions publiques : L’avant dernière semaine de juin, une réunion publique a eu lieu à Narbonne, mardi 27 juin, c’était au tour du Gruissan, et le mercredi 28, de Port-la-Nouvelle.

Photos : le flotteur en construction à Nantes Saint-Nazaire en juin 2017 copyrigt Bouygues ; Lancement de la concertation à Port la Nouvelle le 20 janvier 2017 - Occitanie Tribune.

 

 

 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/