Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

Elisa EDM 18 10 016

Canarie – Espagne – Lundi 29/05/2017. Energiesdelamer.eu.  L’île de Grande Canarie devrait accueillir cette année la première éolienne offshore  flottante Engineer MLRT installée grâce à la technologie Elisa.

Le prototype développé par ESTEYCO alliant fondations et tour télescopique, réduit fortement le recours aux complexes et peu disponibles navires utilisés jusqu’à ce jour pour l’installation des éoliennes marines.

Le Président du gouvernement des Canaries, Fernando Clavijo est allé visiter le chantier dans le port d’Arinaga, d’où doit être mis à flot le prototype qui porte le nom d’un ingénieur de la Grande Canarie, Mario Luis Romero Tennent (MLRT).

Le projet Elisa nécessite un investissement de l’ordre de €20 millions et est co-financé dans le cadre du 7ème programme cadre européen de recherche.

L'ensemble du système – fondation, tour et éolienne - est totalement pré-assemblé et mis en service dans des conditions portuaires contrôlées, ce qui améliore les possibilités d'industrialisation et réduit les risques liés aux travaux d'assemblage en mer.

Le prototype Elisa, de 5 MW, utilise une fondation gravitaire, qui sert essentiellement de plateforme flottante sur laquelle est ancrée une tour à déploiement télescopique automatique dotée d'une turbine éolienne. Chaque unité constituée d'une plateforme, d'un mat et d'une turbine est entièrement assemblée à terre. Elle est ensuite remorquée en pleine mer jusqu'à son site, à l'aide de remorqueurs classiques. Une fois déployée en mer, la plateforme est lestée de façon à s'appuyer sur le fond marin. Ensuite, une fois la plateforme sécurisée, la tour est érigée dans sa position finale à l'aide de câbles et de vérins lourds à traction par câbles signale le Cordis (service communautaire d’information sur le recherche et le développement).

Actuellement, l’installation de la génératrice et des pales des éoliennes nécessite un recours à de coûteux navires dédiés. La journée de travail est de l’ordre de €300 000 et le nombre de navires capables d’implanter des éoliennes de 8 MW par 40 m de fond est limité. Grâce à la technologie Elisa, le fabricant, ESTEYCO, estime pouvoir réduire de 30% à 40% le coût par rapport aux solutions classiques existantes, a indiqué son directeur général, Miguel Angel Fernandez.

Points de repère

18/10/2016 - energiesdelamer.euUn projet co-financé par CORDIS permettrait de quasiment supprimer le coût de l’installation des éoliennes en mer et apporterait une économie importante au niveau des structures.

Le prototype de 132 m de diamètre sera installé sur la Plateforme océanique des Canaries (Plocan, en initiales espagnoles), au Nord de la Grande île des Canaries, à 30 m de profondeur. L’installation est prévue avant le troisième trimestre de l’année.

Le système permet également de réaliser des économies au niveau de la maintenance et de l'entretien, des postes de dépense élevés pour les turbines exposées quotidiennement aux conditions difficiles de la pleine mer.

Grâce à son infrastructure en béton à la fois solide, durable, tolérante à la fatigue et sans maintenance, le système ELISA devrait, selon leschercheurs, améliorer l'intégrité de la structure et réduire les frais d'exploitation. En prime, le système est silencieux et plus respectueux de l'environnement que les alternatives en acier, tant au niveau de son impact sur le milieu marin que des émissions de carbone. 

Fernando Clavijo a rappelé à l’occasion de sa visite que l’engagement des Canaries était de parvenir à 100% de renouvelables en 2050. La mise en œuvre d’éoliennes offshore renforce ainsi cet engagement, a-t-il insisté.

Cordis
In March 2015 the European Commission, through its H2020 SME Instrument programme, provided the ELISA project with funding to cover part of the costs for the construction of a full-scale prototype of off-shore substructure and wind tower in Gran Canaria, recognizing Esteyco as one of the most innovative companies in the European scene in solutions to reduce the cost of energy.
The technology, developed and patented by Esteyco, is based on the use of a self-transporting GBS and a self-lifting precast concrete tower, suitable for depths in the 20-55m range. The main advantage of this technology is that it does not require the very large, scarce and expensive auxiliary means for transport or erection that are needed for alternative solutions, originating significant savings and increasing the scalability of the solution.
 

PatLa 8e édition de la Conférence technique du PAT18 aura pour thème «L’ingénierie naval  et les énergies renouvelables ».Une présentation sera faite le 29 juin par José Serna García-Conde 

Le PAT18, est le groupe de travail de l'Association espagnole des architectes navals et océaniques - Energías Renovables de Origen Marino (ENERMAR) présidé par Juan Moya Garcia. 

José Serna Garcia-Conde https://vimeo.com/194322419 

 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/