Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

eolienne ideol EDM 12 10 2016

 

Brest - Spécial Sea Tech Event - Mercredi 12/10/2016 – En attendant le compte rendu de la Journée éolien flottant qui évoquera une actualité plus récente, Ideol a accordé une interview à Offshore Wind Biz et à l'hebdomadaire Le marin. Quelques petites informations qui n'apparaissent pas dans les deux articles : 

Ideol utilisera une 2Mw de Vestas V80 réadaptée pour aller en mer afin de remplacer celle de Gamesa. Le coup est d'environ 1 million d'euros pour cette petite machine.

Il n'y aura plus qu'à extrapoler pour établir des estimations avec une éolienne de capacité normale. Ideol a obtenu l'autorisation por rebasculer la subvention européenne sur l'achat de la turbine.

 

 

D’après Offshore Wind Biz et Le marin de ce jour, "La turbine éolienne V80 a effectivement été livrée à Saint-Nazaire en juin 2016". Paul de la Guérivière PDG d'Ideol a déclaré, que la construction de la fondation flottante qui a débuté en juin progresse selon la planification initiale et l'éolienne devrait être érigée sur le flotteur au printemps 2017 ». La fondation est actuellement en construction sur une péniche amarrée au quai des Charbonniers.

 

La société d'ingénierie de transport OCTRA est chargée de fournir les barges de construction ainsi que les équipements associés et le personnel pour la première phase de construction du projet Floatgen. La société travaillera également sur le flotteur-out complet du caisson de 5000 tonnes.

 

Le Béon Manufacturing fournit le matériel nécessaire pour l'ancrage Floatgen, sur la base d'un flotteur en béton construit par Bouygues Travaux Publics. Floatgen sera installé sur le site d'essai expérimental SEMREV au large du Croisic pour un minimum de 2 ans.

 

 

Points de repère


Vestas a remplacé l’éolienne Gamesa qui était prévue au début du projet Floatgen. Ideol, le concepteur de la structure flottante et porteur du dossier, a donc été obligé de faire l’acquisition d’une turbine Vestas V80.

 

Le marin a publié la déclaration du directeur du marketing d’Ideol. « Quand Gamesa a abandonné tout projet dans l’éolien offshore en fusionnant cette activité avec Areva dans Adwen, on a dû trouver une alternative qui correspondait aux caractéristiques de la Gamesa G 90 de 2 MW sur lesquelles on avait dimensionné notre flotteur », explique Bruno Geschier. L’aspect technique n’a pas été le seul élément pris en compte.« On a toujours souhaité conserver une certaine autonomie. Ce choix nous permet de maîtriser notre projet au mieux ». 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/