Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 

CRE 10 01 2018 logo ecole navale EDM 10 01 2018

 

 

France - Brest. Mercredi 10/01/2018 - energiesdelamer.eu. Thèses. Demain se tient à l'Ecole Navale de Brest une soutenance qui intéressera plus d'un lecteur, scientifique, élus ... sur la contribution des énergies marines à l’alimentation en électricité dans les ZNI.

Tony El Tawil EDM 10 01 018La recherche menée dans le cadre de la thèse de Tony El Tawil est de dimensionner et de régler un système hybride de production d’énergie pour un site isolé de type insulaire et de zones non interconnectées (ZNI), basé sur des énergies renouvelables marines.

La thèse de Tony El Tawil « Contribution à l’alimentation en électricité de sites isolés de type insulaire par des systèmes hybrides de production d’énergie basés les énergies marines renouvelables » menée en collaboration entre l'IRENav (Ecole Navale) et l'IRDL (UBO) a bénéficié d'un financement de Brest Métropole. La thèse a débuté le 03-12-2014.

 Résumé

Actuellement, la pollution présente une problématique majeure pour la société. La déforestation et les émissions de gaz à effet de serre (participent à la modification du climat de la planète.

 

Plus de 25% des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont dus à la production d’électricité. Par conséquence, la part des sources d’énergie renouvelable (vent, solaire, géothermie, hydroélectricité, …) dans la production d’énergie électrique a augmenté et devrait croitre de manière importante au cours des prochaines décennies.

 

Les résultats de la thèse soutenue par Tony El Tawil peut présenter une solution pour minimiser l’émission de gaz à effet de serre. En effet, en de nombreuses tâches liées à l’agriculture, à l’industrie et au transport qui contribuent respectivement à 24%, 21% et 14% des émissions mondiales de gaz à effet de serre peuvent être électrifiées à partir de sources renouvelables pour ne pas émettre de CO2.

 

L’objectif de cette thèse est de dimensionner et régler un système hybride de production d’énergie pour un site isolé de type insulaire, basé sur des énergies renouvelables marines.

 

De manière préliminaire divers systèmes de production d’énergie renouvelable marine ont d’abord été étudiés et comparés de manière qualitative à des systèmes de production d’énergie classiques.

Plusieurs types de système de stockage d’énergie ont également été étudiés, comparés et évalués dans le cas du site considéré comme par un exemple un site de la dimension d’une l’ile comme Ouessant.

Cette analyse préliminaire a été étendue aux différents types de transmissions d’énergie offshore et de méthodes de réglage des convertisseurs associés aux sources renouvelables.  

 

A partir de l’étude des caractéristiques du site et de l’analyse statistique des ressources renouvelables (vents - éolien en mer, courants marins avec l’hydrolien, un système de stockage à terre de type STEP) une méthode de dimensionnement des éléments du système de production est présentée, dans l’objectif de minimiser les émissions de  CO2 et le coût du système sur son cycle de vie. Pour cela, une solution de gestion de la puissance basée sur la logique floue est proposée pour le type de site considéré et comparée à une solution plus classique basée sur des règles logiques. Pour finir, une étude détaillée des différents méthodes de réglage du système hybride coté réseau est présentée. Trois niveaux de réglage sont considérés : réglage d’une source unique, réglage d’une ferme de plusieurs sources et réglage global du système hybride. Plusieurs modes de réglage sont considérés pour chaque niveau.

Le regard industriel est apporté par Christopher FRANQUET de l'ENTECH, chef de file du projet lauréat ULISS.EMR avec SABELLA, l’École Navale et BLUE SOLUTIONS intitulé « L’innovation collaborative au croisement des filières ». L'appel à projets était soutenu par Quimper Bretagne Occidentale, la Région Bretagne et le FEDER. Le projet a pour but d’étudier et de  réaliser un système de lissage de production électrique d’une hydrolienne.

 

Jury composé de :

Seddik BACHA, Professeur des Universités, Université Grenoble Alpes, Examinateur

Manuela SECHILARIU, Professeur des Universités, Université de Technologie de Compiègne, Rapporteur

Quoc Tuan TRAN, Professeur des Universités, INSTN et CEA-INES, Rapporteur

Jean-Frédéric CHARPENTIER, Maître de conférences HdR, Ecole Navale, Directeur de thèse

Mohamed BENBOUZID, Professeur des Universités, Université de Bretagne Occidentale (UBO), Co-Directeur de thèse

Christopher FRANQUET, Ingénieur, ENTECH Smart Energies, Invité, resp. industriel 

 

Le mémoire sera mis en ligne après correction sur HAL en février – mars 2018.

 

 

Points de repère

Le portail energiesdelamer.eu a créé une rubrique dédiée aux recherches et thèses menées dans le cadre de la filière Energie renouvelables de la mer et des fleuves et des secteurs associés. La création de cette rubrique a bénéficié d'un soutien de l'ADEME en 2016 - 2017. ICI 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/