Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

NOM FLANNERY
Prénom John
Entreprise General Electric
Adresse Boston

J Flannery GE EDM 1206017

Etats Unis. Lundi 12/06/2017 - energiesdelamer.eu – Jeff Immelt, président de GE est remplacé après un mandat de 16 ans par John Flannery.

L'action GE a gagné 4,69% à 29,25 dollars dans les premiers échanges à Wall Street, plus forte hausse du Dow Jones et du S&P 500, cette nomination mettant un terme à une procédure de succession qui aura duré six ans. 

C’est John Flannery, qui avait intégré le pôle financier GE Capital voici une trentaine d'années, qui le remplacera comme directeur général le 1er août 2017 puis comme président le 1er janvier 2018. Jeff Immelt continuera de présider le conseil d'administration jusqu'à son départ en retraite le 31 décembre, a précisé le groupe.

John Flannery, 55 ans, dirige actuellement la division GE Healthcare, qu'il a largement contribué à redresser, Une croissance organique de 5% a été dégagée l'an passé ainsi qu’une croissance des marges de 100 points de base.

Kieran Murphy, PDG de GE Healthcare Life Sciences, remplacera Flannery à la tête de la division de santé, a précisé la société. 

Robert McCarthy, analyste chez Stifel, a noté que cette décision était prévisible au vu de la sous-performance du titre, qui est la plus ancienne composante du Dow Jones actuel.

Jeff Immelt, est crédité d'avoir su traverser la crise financière qui a failli emporter le fabricant de moteurs d'avions, d'éoliennes et de locomotives. 

Il a mené a bien la cession de 260 milliards de dollars (232 milliards d'euros) d'actifs pour GE Capital et recentré le groupe sur ses activités industrielle. Au cours de son mandat, GE a repris la branche énergie d'Alstom et annoncé le rachat de Baker Hughes dont il devait prendre la présidence du CA prochainement. GE  s'était également séparé d'actifs dans les médias, les matières plastiques et dans sa division historique d'appareils ménagers.

Jeff Immelt a aussi parié sur le développement des technologies numériques pour créer des produits tels que les capteurs et des logiciels destinés à révolutionner le travail dans ses usines, à créer de nouvelles sources de revenu et à doper ses profits.

Malgré cela, depuis que Jeff Immelt avait succédé à l'emblématique Jack Welch en 2001, l'action GE avait perdu 30% de sa valeur, alors que l'indice S&P 500 a plus que doublé.

Le fonds Trian Fund Management de Nelson Peltz, qui détient moins de 1% de GE, a souligné cette sous-performance du titre et appelé à d'autres cessions et des réductions de coûts.

Sources : Reuters et General Electric


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/