Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

NOM HAMON
Prénom Benoît
Entreprise Parti Socialiste

France - Lundi 13/02/2017 – "Ils bougent" energieselamer.eu. 

 

Hamon

France – Lundi 13/02/2017 – “Ils bougent” energiesdelamer.eu. «Sept personnalités travailleront avec mes équipes», a indiqué Benoît Hamon, mais l'équipe est beaucoup plus large.

Les sept personnalités

Thomas Piketty «conseiller sur la question européenne et du traité budgétaire européen»,

Dominique Méda, sociologue sur «la question du travail»,

Julia Cagé, économiste en charge des questions économiques,

Salah Amokrane, conseiller justice sociale et égalité,

Nicolas Hazard, conseiller entrepreneuriat, de l'épidémiologiste

Alfred Spira pour la santé

François Gémenne pour l'environnement. Le chercheur à Sciences Po Paris et à l'Université de Liège, François Gemenne, oeuvre à la question des réfugiés et du changement climatique et donc des réfugiés climatiques. Les travaux de ce chercheur et sa proposition de "visa humanitaire" ont inspiré Benoît Hamon, qui en a repris l'idée dans son projet.

C’est la philosophe Sandra Laugier qui animera ce laboratoire des idées.

Parallèlement, dans la campagne pour les primaires, il faut rappeler, qu’Isabelle Thomas, Guillaume Balas et Pascal Cherki étaient des “unités centrales” pour le candidat comme Michel Pouzol. Le pilote du projet c’était Guillaume Balas, 44 ans. L'eurodéputé a coordonné le projet sur un plan politique, et la discussion avec les élus (notamment la trentaine de parlementaires soutiens de Benoît Hamon). Il était aidé par, Isabelle Thomas, députée européenne, originaire de Saint-Malo très fine connaisseur de la pêche et des EMR. Pascal Cherki, 50 ans, député de Paris, ancien maire du 14ème arrondissement, se concentre lui davantage sur le conseil politique notamment relations internationales.

C’est la députée du Doubs Barbara Romagnan qui avait apporté ses réflexions sur l'écologie et sur l'égalité femme / homme.

Nicolas Matyjasik, le coordinateur intellectuel du projet. C'est lui qui a fait travailler des dizaines d'intellectuels pour Benoît Hamon. Ce chercheur en sciences politiques et professeur à Sciences-Po Lille a fait partie de ceux qui ont contribué à organiser toute une série de rencontres afin de nourrir le candidat pour imaginer son projet de société. Nicolas Matyjasik est un de ces anciens membres du cabinet du temps où Benoît Hamon était au ministère de l’Économie sociale et solidaire (2012-2014). D'autres membres de cabinet ont, comme lui, rejoint l'équipe de campagne pour apporter leur expertise, "des jeunes sans que ce soit non plus des technos" précise un proche du candidat. Il y a par exemple Jérôme Saddier, du mouvement mutualiste, un ancien du cabinet qui éclaire le candidat sur les questions de protection sociale. Il y a aussi la figure tutélaire de Claude Alphandéry, économiste de 94 ans, considéré comme le "Pape de l'économie sociale et solidaire", ou à l'inverse sur la pyramide des âges, Stéphane Vernac, jeune maître de conférences à l'Université d'Amiens. Plus largement, sur l'économie de la tempérance, un nouveau modèle avec une croissance modérée, et sur les questions de travail aussi, Benoît Hamon s'est nourri des travaux et de rencontres avec Dominique Méda (qui fait partie des experts) et Jean Gadrey.

A l'inverse des Gracques (think tank plutôt proche de l'aile centriste du Parti Socialiste), Benoît Hamon a ses "Grecs" qui depuis le mois de janvier 2016 ont aider à faire mûrir le projet présidentiel du candidat. Un réseau informel de jeunes professionnels, intellectuels et étudiants issus de grandes écoles (Sciences-Po, Normal Sup, ENA), ainsi que le réseau de militants socialistes. Un dernier environnement que Benoît Hamon connaît bien, lui qui a présidé le MJS (Mouvement des Jeunes Socialistes). Depuis que la campagne s'est accélérée, ces jeunes talents affinent les argumentaires.

Une innovation

Un conseil citoyen sera créé et comprendra quarante personnes, tirées au sort, à la suite d'un appel à candidatures lancé sur les réseaux sociaux dès la semaine prochaine.

Pas de composition exacte du Conseil politique

Benoît Hamon n'a pas dévoilé la composition exacte de son conseil politique, d'une trentaine de membres dont Anne Hidalgo, Jean-Christophe Cambadélis et les secrétaires d'Etat Axelle Lemaire et Mathias Fekl. Le sénateur Luc Carvounas, proche de l'ancien Premier ministre Manuel Valls chapeautera le «conseil des parlementaires

le sénateur David Assouline, soutien de Vincent Peillon, sera en charge de la «riposte».

Parmi les sept porte-parole figurent deux soutiens de François Hollande, la sénatrice Frédérique Espagnac et le député Sébastien Denaja, ainsi que deux proches d'Arnaud Montebourg, les députés Aurélie Filippetti et Jérôme Guedj.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.
Annuaire

Contacts

Brigitte Bornemann
B-Bornemann Conseil
 
Joël Spaes
Terragram
Newsletters

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/