Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

NOM FOURCADE
Prénom Fabrice
Entreprise EDF Chine

Fabrice Fourcade

Chine – France – Lundi 18/04/2016 - Nomination energiesdelamer.eu

Fabrice FOURCADE est nommé Directeur auprès d'Hervé MACHENAUD, Délégué Général d'EDF en Chine au cœur de l’accord  de coopération dans le nucléaire avec la Chine, à compter du 1er juin 2016, et prendra la responsabilité de la Délégation avant la fin de l'année 2016.

Fabrice FOURCADE, 50 ans, est actuellement Directeur de Cap 2030, rattaché à Jean-Bernard LEVY, Président Directeur Général d’EDF. Le programme industriel baptisé «Cap 2030» portait sur trois priorités : remettre le service client au cœur de l’entreprise, accroître les énergies renouvelables et internationaliser EDF.

Fabrice FOURCADE a débuté sa carrière en Allemagne, dans un laboratoire de recherche en intelligence artificielle, puis entre chez EDF en 1992. Ingénieur-chercheur, puis responsable d’un groupe de recherche, ses domaines d’activité sont alors les études économiques et les mathématiques appliquées à l’optimisation du système électrique. Au sein de la Direction de la Stratégie, il prend ensuite la responsabilité de l’équipe en charge des négociations tarifaires avec les pouvoirs publics et de la stratégie de prix de l’électricité, au moment de l’ouverture à la concurrence du marché français. En 2001, il est responsable du développement des offres électricité, gaz, services, pour les grands clients au sein de la Branche Commerce d’EDF avant d’être nommé, en 2003, directeur des grands comptes. En 2007, il est directeur général de Dunkerque LNG, filiale d’EDF en charge du développement du terminal méthanier de Dunkerque. De 2010 à 2014 il anime les activités commerciales d’EDF en région Ile de France.

Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay-aux-roses, Fabrice FOURCADE est ingénieur civil des Ponts et Chaussées et agrégé de mathématiques.

La Chine s'était donné pour objectif une puissance offshore installée de 5 GW en 2015 et de 30 GW en 2020, mais fin 2013, la puissance installée au large des côtes chinoises ne totalisait que 428 MW. Selon le Conseil mondial de l'énergie éolienne (GWEC), ce retard s'explique par le tarif trop bas prévalant jusqu'ici et les démarches administratives trop complexes pour que les projets émergent ; la Chine a adopté en juin 2014 un nouveau tarif d'achat pour l'éolien offshore : 0,75 Yuans/kWh (environ 8,9 c€/kWh) pour les parcs en haute mer et 0,85 Yuans/kWh (environ 10,1 c€/kWh) pour les projets près des côtes (“nearshore”) ; sept parcs sont actuellement en construction, avec une puissance de 1 560 MW, et 3 500 MW supplémentaires sont en phase de planification et d'autorisation ; leur construction pourrait commencer en 2015

Source : EDF – publiée par energiesdelamer.eu et Terragram


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/