Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 Salmond Trump

Ecosse - UK - Jeudi 17/12/2015 – Newsletter energiesdelamer.eu – Donald Trump – propriétaire du domaine et du golf de Balmedie en fera les frais. La Cour suprême du Royaume-Uni a statué contre Donald Trump dans sa bataille juridique contre l'European Offshore Wind Deployment Centre(EOWDC).

Donald Trump propriétaire du domaine et du golf de Balmedie à Aberdeen dans la région de Grampion avait contesté l'accord donné par le Crown Estate etles autorités ministérielles écossaisses pour le projet éolien offshore composé de 11 turbines pour une puissance de 84 MW. Donald Trump, candidat à la présidence des Etats-Unis, faisait valoir que le parc éolien offshore pouvait dénaturer le paysage marin. Après avoir perdu deux fois contre  les tribunaux écossais, le groupe Trump avait décidé de déposer une plainte contre l'EOWDC à la Cour suprême du Royaume-Uni, prétextant qu'il était «impossible d'avoir un procès équitable» en Ecosse.

Andy Paine, directeur de projet et responsable du développement Offshore, BA Wind, Vattenfall, a salué la décision de la Cour suprême: "Ceci est un autre pas en avant significatif pour le EOWDC. La Cour réaffirme ainsi le rôle et le potentiel de l'Ecosse, en particulier le Nord-est, comme un centre d'innovateur de l'éolien offshore. Les partenaires du projet restent déterminés à voir le centre d’EOWDC se concrétiser et procurant des avantages économiques à long terme pour la région. "

Selon Vattenfall, Donald Trump aurait confirmé qu'il ne poursuivrait pas la construction d'un hôtel de luxe et le deuxième terrain de golf à Balmedie si le projet EOWDC n’était pas arrêté.

Au Royaume-Uni, une décision planifiée par un gouvernement sur des bases juridiques après la réalisation des études d’impacts n’est pas remise en cause. Cela émettrait un signal négatif au détriment de l'industrie de l'énergie dans son ensemble. Les développeurs et les opérateurs seront donc soulagés et doivent espèrer ainsi, que cette décision fera date, et évitera d'autres actions juridiques coûteuses et des retards".

On dit ce que l’on fait et on fait ce que l’on dit.

Un exemple : Pour le gaz de schiste, David Cameron avait indiqué lors du rejet le 29 juin 2015 de la demande d’autorisation de forage au Lancashire, que les conservateurs feraient tout pour lancer la recherche pour l’exploitation du gaz de schiste. Pour le Professeur Jim Watson, Directeur de recherche au Centre de recherche sur l’Énergie du Royaume-Uni, « La décision (de juin)  illustre une fois encore que le gaz de schiste est très controversé, et elle aura des implications sur la rapidité avec laquelle la recherche et l’exploitation du gaz de schiste peuvent être développées. Bien que cela montre que les décisions locales continueront de peser dans nos choix énergétique, il est probable que cette décision sera contestée ».

Les députés du Parlement britannique ont approuvé par 298 voix pour et 261 contre, la fracturation hydraulique pour la recherche de gaz de schiste sous les parcs nationaux et les sites classés du Royaume-Uni. Ce, à condition que l’exploration se fasse à une profondeur minimale de 1200 mètres sous la surface, et que les foreuses se trouvent en dehors des zones protégées.

Intervenant juste après la COP21, cette décision provoque de fortes réactions de la part des associations environnementales qui reprochent au gouvernement de David Cameron une volte-face sur cette question, alors qu’il avait pris l’engagement en janvier d’interdire cette technologie d’extraction, qui consiste à fissurer la roche pour libérer les poches de gaz, sous les sites protégés. Rappelons, que des majors européennes comme Total et GDF Suez ont pris des positions pour exploiter le gaz de shiste en Grande Bretagne.

  

Points de repère

L'EOWDC est une joint-venture entre Vattenfall (75%) et le Aberdeen Renewable Energy Group (25%) (AREG).

16 12 2015 - STV - TV Ecosse - Retour sur les différents épisodes des relations entre l'ancien premier ministre Alex Salmond et Donald Trump ICI

26 03 2013 – Donald Trump opposé à la construction d’un parc de 11 éoliennes offshore ICI.

Voir site sur 4C Offshore ICI

Ajouter un Commentaire



 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/