Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

cartes 2010 et 2015

France – U.E - Lundi 14/12/2015 – Newsletter energiesdelamer.eu – Les résultats pour les régions du littoral et l’ultra marin…..

Les élections régionales ont eu lieu les 6 et 13 décembre 2015. A partir du 1er janvier 2016, en application de la loi 2015-29 du 16 janvier 2015, la France sera organisée en 13 régions métropolitaines créées à partir des 22 anciennes dont certaines ont fusionné, sans modification des départements qui les composent. 

La France Métropolitaine, la Guadeloupe et la Réunion élisent un président de région.

La Corse votera pour son assemblée territoriale.

La Guyane et la Martinique ont élu les représentants de leurs collectivités territoriales uniques respectives (fusion du département et de la région).

Seule Mayotte ne vote pas.

Pour les nouvelles régions les présidents prendront leur fonction le 4 janvier 2016

En France métropolitaine, la droite remporte 7 régions, la gauche en conserve 5. Le parti frontiste réalise son meilleur score en nombre d'électeurs avec plus de 6,6 millions de voix, soit 200 000 de plus qu'en 2012.

Mise à jour 9h30

1 - Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes (nouvelle région)

Alain ROUSSET  Liste d’Union de la gauche 44,3%

Virginie CALMELS Liste d'Union de la droite 34,0%

Jacques COLOMBIERListe du Front national - 21,7 %

2 - Bretagne

"Les Bretons ont voté pour moi en toute connaissance de cause" a également affirmé Jean-Yves Le Drian, qui a été président de la région de 2004 à 2012.  "Je ne serai pas Ministre de la défense à mi-temps. Je le serai dans la plénitude de mes fonctions"

Nombre de sièges

Jean-Yves le Drian  51,4%  -  53 sièges

Marc Le Fur   (LR), 29,7% - 18 sièges

Gilles Pennelle (FN) 18,9% - 12 sièges

3 - Languedoc – Roussillon – Midi Pyrénées - (nouvelle région)

Carole DELGA Liste d’Union de la gauche 44,8% – 93 sièges

Front national - 33,9% - 40 sièges

Liste d'Union de la droite - 21,3%

4 - Ile-de-France

C’est la région française où la plupat des sièges sociaux des grands opérateurs et industriels des énergies renouvelables de la mer se trouvent. Valérie Pécresse a remporté l’élection régionale en Ile-de-France avec 43,80 % des voix, devant la liste d’union de la gauche conduite par Claude Bartolone, à 42,18 %.

5 - Normandie (nouvelle région)

Le deuxième tour des élections régionales a été très serré. C'est Hervé Morin (LR-UDI-Modem) qui l'a emporté avec 36,4% face au candidat PS Nicolas Mayer-Rossignol 36,1% et Nicolas Baye pour le FN avec 27,5%.

Auparavant la Basse-Normandie était présidée par Laurent Beauvais et la Haute Normandie par Nicolas Mayer-Rossignol.

6 - Nord Pas de Calais – Picardie (nouvelle région)

Xavier BERTRAND - Président de région - Liste d'Union de la droite - 57,8 % - 116 sièges

Marine LE PEN - Front national - 42,2 % - 54 sièges

7 - Pays de la Loire

Bruno Retailleau - Liste d’union de la droite 42,7%

Chrsitophe Clergeau - Liste d’union de la gauche 37,6%

Front national – 19,7%

8 - Provence – Côtes d’Azur

Christian Estrosi  Liste d’union de la droite 53,8%

Marion Maréchal Le Pen Front national 46,2%

9 - Corse

L’île qui n’a pas encore fait sa mue en ce qui concerne les énergies renouvelales de la mer, voit la victoire des nationalistes avec la liste nationaliste de Gilles Simeoni (35,34%) qui a remporté le second tour des élections régionales en Corse. Elle devance la liste de Paul Giacobbi (Divers gauche, 28,49%), José Rossi (Union de droite, 27,07%) et Christophe Canioni (Front national, 9,09%). Gilles Simeoni est élu à la présidence du conseil exécutif de Corse.

10 - Guadeloupe

La liste d’Ary Chalus (57,5%)« Changer d’Avenir »  a devancé la liste de Victorin Lurel (42,5%) « La Guadeloupe toujours mieux » qui perd la présidence. En 2010, l'union du centre-gauche (PS, PPDG, Verts, MoDem) avait remporté les élections régionales en Guadeloupe (56,51%) obtenant 31 sièges. Victorin Lurel avait donc été élu à la présidence du Conseil régional de la Guadeloupe.

11 - Guyane

Rodolphe Alexandre remporte 54,5% des suffrages devant Alain Tien Long qui a totalisé lui 45,49% des voix. Un vote historique qui se conclura vendredi  18 décembre avec l'élection du président au siège de la CTG. Au second tour, ce sont deux présidents sortants, l’un du Conseil Régional, l’autre du Conseil Général qui se sont affrontés. 

12 - Martinique

Alfred MARIE-JEANNE Liste régionaliste GRAN SANBLE POU BA PEYI A AN CHANS 54,14 %

Serge LETCHIMY- Liste divers gauche - ENSEMBLE POUR UNE MARTINIQUE NOUVELLE 45,86 %

13 - La Réunion

La liste Union de la Droite conduite par Didier ROBERT s’est imposée avec 52,69% des voix et 29 sièges attribués devant la liste Divers Gauche (LDVG) conduite par Huguette BELLO qui remporte 47,31% des voix avec 16 sièges. 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/