Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

Tokyo – Japon – Mardi 22/09/2015 – Portail Energies de la mer – Les sociétés de classification s’intéressent de plus en plus aux énergies marines. Récemment Bureau Veritas (guidelines hydrolien ICI) et DNV GL ont publié des guides sur les technologies relatives aux énergies de la mer, éolien offshore, énergie hydrolienne ou d’autres technologies renouvelables offshore. ClassNK qui a publié fin août le premier guidelines mondial "Guidelines on Composite Propellers (Part on Manufacturing/Product Inspection) a pris un accord avec TUVRheinland.

 

Offshore Wind Bizz avait publié le 20 avril dernier un article (ICI) sur les sociétés de classification, et notamment ClassNK présidée par Noboro Ueda. A cette occasion le souhait d'étendre les activités aux énergies marines renouvelables avait été largement commenté. L'article mentionné une interview de Hirofumo Takano directeur de l'exploitation en charge du département des énergies renouvelables dont le département avait été créé le 1er octobre 2014 qui rappelé que «jusqu'à présent, nous avons offert des services de certification pour les éoliennes onshore et éoliennes flottantes en mer.... Dorénavant nous sommes maintenant en mesure d'étendre notre activité dans la fourniture de services de certification pour d'autres formes de énergies marines renouvelables telles que houlomotrice, marémotrice et de l'énergie thermique des mers. Les services que nous fournissons sont essentiels pour de futurs projets qui souhaitent obtenir des financements et une couverture de la part de compagnie d'assurance".

C'est dans cet esprit que ClassNK et TÜV Rheinland Group ont conclu un accord de partenariat mondial pour élargir leur portefeuille de services d'essais et de certification et de mieux servir leurs clients.

Ce n'est pas la première fois les deux entreprises unissent leurs forces. En 2013, ClassNK et TÜV Rheinland avait conclu un partenariat afin d'améliorer leurs services de certification de turbine éolienne. L'accord aavit pour but de faciliter la collaboration sur les homologations, les approbations de projets, des installations d'essai, le développement des méthodes de mesure, et la certification des systèmes hybrides de production d'électricité.

ClassNK n'a pas oublié de rappeler que le Japon est un leader mondial dans les tests de démonstration pour l'éolien offshore flottant et que plusieurs structures de démonstration ont déjà été mis en place tandis que de nombreux autres sites sont encore en construction. En tant que société de classification, ClassNK propose une certification des structures flottantes et un service complet et de certification pour les turbines flottantes et les éoliennes offshore ".

Points de repère

ClassNK a mené les enquêtes de classification et les services de certification pour la première éolienne flottante offshore du monde à Fukushima, qui a été construite comme un projet de démonstration. 

ClassNK a publié fin août le premier guidelines mondial sur les "Composite Propellers (Part on Manufacturing/Product Inspection)" utilisés dans l'aéronautique, l'automobile... mais aussi les éoliennes. ICI

 

 

 

You have no rights to post comments


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/