Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

EDM 23 06 019 EnerOcean WP2

 

 

Espagne – Grande Canarie – Lundi 24/06/2019 – energiesdelamer.eu. La première éolienne flottante à double rotor du monde a été amarrée et connectée sur un site de test de l'océan Atlantique au large de l'île espagnole de Grande Canarie.

 

Darius Snieckus de Recharge a publié un article sur le prototype W2Power à l'échelle 1: 6, construit au chantier naval Astican à Las Palmas, qui sera testé au centre de test marin PLOCAN par un consortium de développement dirigé par EnerOcean.

«Avec son installation, cette unité devient la première plate-forme éolienne flottante espagnole en mer et confirme son objectif d'être la solution de plate-forme flottante éolienne la plus rentable en franchissant cette étape importante pour une fraction du coût de développement et d'installation des autres plates-formes actuellement en mer », a déclaré à Recharge, Pedro Mayor, le président d'EnerOcean dont la société est basée à Malaga.

 

 

Des entrées et sorties facilitées

 

Le prototype de 40 tonnes, qui pilotera deux machines «génériques» de classe 100 kW sur des tours en pente inclinée, a un design à faible tirant d'eau qui peut être ajusté pour entrer et sortir du port. À pleine échelle, la plate-forme W2Power est conçue pour un «point idéal» de profondeurs d'eau allant de 35 à 300 mètres.

Le concept W2Power, qui a connu plusieurs étapes rectificatives depuis sa première apparition sur le marché en 2009 en tant que conception hybride éolienne offshore, est conçu pour supporter une deux éoliennes «standard» de 6 MW, donnant à chaque unité une plaque signalétique de 12 MW de capacité. Depuis 2012, le projet est développé en collaboration avec Pelagic Power AS

Dès que le prototype W2Power aura fait ses preuves, EnerOcean pense à un développement de 3 à 60 unités pouvant atteindre 60 MW, appelé CanArray, au large des Canaries, pouvant produire 100 € / MWh (113 $ / MWh).

 

La mise en service du projet, qui devrait coûter entre 140 et 170 millions d’euros, pourrait intervenir dès 2021.

 

Jan Erik Hanssen, membre de l'équipe de projet qui a conçu le concept W2Power et cofondateur d'EnerOcean, a déclaré qu'il s'attendait à ce que la technologie W2Power soit «clairement positionnée en tant que précurseur» de la zone de pré-commercialisation de 50 MW attendue de l'offre éolienne flottante de 200 MW à lancer prochainement par le gouvernement des Canaries.

 

 

Points de repère

 

En 2018, María José Legaz,  de l’Universidad de Cádiz & Javier Fernández, d’EnerOcean avaient présenté les premières étapes du projet “First step on the study of a renewable energy hybrid platform lors de la manifestation PAT18, the Spanish Association of Naval Architects and Marine Engineers’ working group on Marine Renewables (ENERMAR) don’t energiesdelamer.eu est partenaire media.

 

Cette année, par Juan Carlos Iglesias Gil et Antonio Coronel Tora présentés le 20 juin 2019, W2Power dans la table ronde 7. Les avancées de deux autres projets étaient également exposés, ceux de Saitec par David Carrascosa et de WindFloat par Francisco Aracil de Principle Power.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/