Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 WindEurope 2018

 

 

 

Europe – Jeudi 21/02/2019 - energiesdelamer.eu. La capacité éolienne en Europe a augmenté de 11,3 GW en 2018: 8,6 GW à terre et 2,65 GW au large et c'est une année record pour la nouvelle capacité éolienne financée.

 

 

L’énergie éolienne a fourni 14% de l’électricité de l’Union européenne l’année dernière, contre 12% en 2017, selon les statistiques publiées aujourd'hui par WindEurope.

La croissance continue de la capacité et l’utilisation d’éoliennes plus puissantes contribuent à augmenter la part de l’éolien dans le mix électrique.

 

Le Danemark affichait la plus grande part de l’énergie éolienne dans son électricité l’année dernière (41%), suivi de l’Irlande (28%) et du Portugal (24%). Le vent représentait 21% de l’électricité allemande.

 

L'éolien représentait 49% de la nouvelle capacité de production d'électricité en Europe en 2018, mais cette quantité était en baisse d'un tiers par rapport à 2017 (année record). L’énergie éolienne a gagné 9 GW de nouvelles capacités lors de ventes aux enchères l’année dernière, contre 13 GW en 2017.

En Allemagne, les capacités ont été réduites de plus de la moitié à la suite de ventes aux enchères mal conçues (maintenant triées) et de problèmes d’autorisation (en cours). Et le nombre de nouveaux parcs éoliens terrestres s'est asséché au Royaume-Uni. L’Europe dispose maintenant d’une capacité éolienne de 189 GW: 171 GW à terre et 18 GW en mer.

 

2018 une année record pour la nouvelle capacité éolienne financée

 

Décision finale d’investissement (FID) de 17 GW de projets futurs: 13 GW onshore et 4,2 GW offshore. C'est 45% de plus qu'en 2017, mais seulement 20% d'investissements supplémentaires, ce qui montre que les coûts continuent de baisser et que vous en aurez plus pour votre argent.

 

 

Le PDG de WindEurope, Giles Dickson, a déclaré: «L’énergie éolienne fournit 14% de l’électricité de l’UE, contre 12% en un an. De plus en plus de personnes et d'entreprises bénéficient de l'énergie propre et abordable fournie par le vent. Mais sous la surface, beaucoup de choses ne vont pas. L'année dernière a été la pire année pour les nouvelles installations éoliennes depuis 2011. La croissance de l'éolien terrestre a été réduite de plus de moitié en Allemagne et s'est effondrée au Royaume-Uni. Et 12 pays de l’UE n’ont pas installé une seule éolienne l’année dernière.

 

 

«Les investissements dans les capacités futures ont été assez bons l’année dernière grâce au Royaume-Uni, à l’Espagne, à la Suède - et également grâce à la poursuite du développement de l’éolien offshore. Mais les perspectives de nouveaux investissements sont incertaines. Il y a des problèmes structurels dans les permis, surtout en Allemagne et en France.

 

 

Et à l'exception de la Lituanie et malgré les progrès réalisés en Pologne, l’ambition manque en Europe centrale et orientale.

 

«Les plans nationaux 2030 pour l’énergie et le climat sont une chance de redresser la situation. Mais les projets de plans manquent cruellement de détails: mesures politiques, volumes d'enchères, facilitation des autorisations et suppression d'autres obstacles aux investissements éoliens, et développement du réseau. Les gouvernements doivent résoudre ce problème avant de finaliser les plans cette année. "

Source : Wind Europe

 

 

Points de repère

 

     

07/02/2019 - WindEurope : 10% de la capacité totale d'énergie éolienne installée en Europe est en mer

07/02/2019 - Rapport de WindEurope : Chiffres clés et statistiques 2018

 

Agenda - Le colloque annuel de WindEurope se tient à Bilbao du 2 avril au4 avril 2019

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/