Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 

 

France – Lundi 14/01/2019 - energiesdelamer.eu – Flash Reuters - Le parc éolien au large des îles vendéennes a, certes, obtenu le feu vert du ministère, lais il connaît un nouveau recours de la part de l'association d'opposants NENY...

Le 4 janvier, la préfecture de Vendée publiait son arrêté autorisant le raccordement du parc éolien en mer de la société Emyn pour les 62 machines au large des îles d’Yeu et Noirmoutier.

Il autorise la société Réseau public de transport d’électricité (RTE), basée à La Chapelle-sur -Erdre, à réaliser une liaison sous-marine, un tronçon d’atterrage (transition entre la mer et la terre) à La Barre-de-Monts et une liaison souterraine de La Barre-de-Monts à Soullans traversant Notre-Dame-de-Monts, Saint-Jean-de-Monts et Le Perrier sur 29 km.

 

La liaison sous marine deux circuits à 225000 volts s’étend sur 27 km.

 

Reuters mentionne « La bataille judiciaire d’opposants qui ne désarment pas »

Que les principales autorisations soient aujourd’hui données « ne signifie pas le démarrage des travaux », martèle François Vrignaud, le président l’association Neny qui s’oppose au projet : « il faudra attendre que tous les recours soient purgés ». François Vrignaud annonce le dépôt d’un « premier recours relatif à l’arrêté d’autorisation d’exploiter ».

 

L’entrée de Sumitomo dans le consortium

Reuters rappelle qu'en fin d’année 2018, la composition du consortium porteur du projet évoluait aux côtés d’Engie, Energia de Portugal Renovaveis (EDPR) et de la caisse des dépôts.

En effet, le Japonais Sumitomo corporation est entré à hauteur de 29,5 % du capital. Cette société a investi dans des projets de production d’énergie éolienne au Japon, en Europe, aux Etats-Unis, en Afrique du sud et en Chine.

Engie reste majoritaire mais passe de 47 % à 31 % des parts. La participation d’EDPR baisse également de 43 % à 29,5 %. La caisse des dépôts conserve 10 %.

L’association Neny relève que « 59 % des parts proviennent des investisseurs étrangers » et s’inquiète pour les « emplois promis sur nos îles et la création d’une filière industrielle française. »

 

 

Points de repère

 

 

19/12/2018 – Sumitomo Corporation : Participation in Offshore Wind Farm Projects (Le Tréport and Noirmoutier) in France. Sumitomo Corporation as of December 18, 2018 has acquired 29.5% of the shares of Le Tréport project and Noirmoutier project, which projects are under development by Engie (Head Office: France) and EDP Renewables (Head Office: Spain,), offshore wind farm developers, and will hereafter be participating in the Projects.

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/