Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 Equinor EDM 2612018

 

 

Norvège - Pologne - Mercredi 26/12/2018 - energiesdelamer.eu. Déjà fortement présent en mer Baltique, Equinor est en passe d’acquérir 50% de Bałtyk I.

 

Cette transaction fait suite à l'accord entre Equinor et Polenergie, qui est entré en vigueur en mai 2018, aux termes duquel Equinor a acquis une participation de 50% dans Bałtyk II et Bałtyk III.

 

"L'acquisition de Bałtyk I renforce notre présence dans la région de la mer Baltique en offrant des opportunités d'échelle et des synergies dans une perspective à plus long terme", a déclaré Jens Økland, VP d'Equinor". La licence de site offshore permet de développer un parc éolien d’une capacité maximale de 1560 MW.

 

Le projet en est à ses débuts et les deux sociétés formeront une entreprise commune à parts égales (50/50) en vue d’améliorer la maturité du projet en vue d’une future vente aux enchères et d’une décision finale d’investissement (FID).



Equinor sera responsable des phases de préparation de la construction, de construction et d’exploitation potentielles.

 

 

La zone du parc éolien est située dans la mer Baltique à des profondeurs d’eau de 25 à 35 mètres, à environ 81 kilomètres du port de Łeba est une ville polonaise de la voïvodie de Poméranie et du powiat de Lębork (en cachoube : Leba ; en allemand : Leba) .

 

La mer Baltique polonaise dispose d'un potentiel supérieur à 8 GW. La Pologne a reconnu l’opportunité offerte par l’énergie éolienne en mer et l’a incluse dans le projet de politique énergétique polonaise récemment publié.

 

Selon Equinor, des objectifs clairement définis ainsi qu'un cadre réglementaire solide sont des facteurs de réussite essentiels pour le développement du secteur de l'éolien offshore en Pologne et la réalisation du potentiel de la chaîne d'approvisionnement en Pologne. L'éolien offshore est déjà une source d'énergie importante en Europe avec une capacité installée supérieure à 15 GW et un potentiel pouvant atteindre 50 à 70 GW d'ici 2030. 

 

 

Le 21/11/2018, dix États membres de l’Union européenne avaient invité la Commission à adopter un objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2050, objectif mis en doute par le ministre polonais de l’Énergie Krzysztof Tchorzewski. « Je ne vois pas les centrales électriques à charbon disparaître de Pologne en 2050. L’espérance de vie des centrales électriques ne s’arrêtera pas en 2050 », a déclaré le ministre lors de la même conférence de presse.

À moyen terme, le gouvernement polonais prévoit de ramener la part du charbon dans la production d’électricité de 80 % actuellement à environ 60 % d’ici 2030, selon une version encore provisoire de sa feuille de route énergétique.

Points de repère

 

12/11/2018 – Grzegorz Tobiszowski, le secrétaire d’Etat à l’Energie polonais, a annoncé mercredi 7 novembre vouloir mettre en service 8 GW éoliens offshore d’ici à 2025.

Voïvodie : unité de division administrative de 1er niveau de la Pologne.

Le powiat (en français : « district ») est, en Pologne, la division administrative et collectivité territoriale intermédiaire entre la voïvodie (la région administrative) et la gmina (la commune).

 

La Pologne qui a accueilli du 2 au 14/12/2018 la 24è COP24 à Katowice. La Pologne dit vouloir remplacer une partie du charbon par de l’énergie nucléaire et des énergies renouvelables, mais aucune de ces décisions n’a encore été avalisée par le gouvernement, et trois jours avant l'ouverture de la COP24 présidée par Michał Kurtyka, le gouvernement avait annoncé,son intention de construire une nouvelle mine de charbon en Silésie l’année prochaine.

 

Michał Kurtyka, Secrétaire d’État Polonais à l’Environnement, et Président de la COP24 a été par le passé secrétaire d’Etat à l’énergie. Avant de prendre ses fonctions gouvernementales, il était professeur à l’université de Varsovie en économie et stratégie industrielle. Diplômé de l’Ecole polytechnique, Michał Kurtyka est docteur en économie à l’université de Varsovie.

 

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/