Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 RenewableUK EDM 19 12 018

 

 

 

Royaume-Uni- Mercredi 19/12/2018 – energiesdelamer.eu. Plus de 2 GW d’éolien offshore ont été mis en service au Royaume-Uni en 2018. Un record, signale RenewableUK, dans un communiqué daté du 17 décembre 2018.

 

 

 

L’association professionnelle précise que ce sont exactement 2 121 MW qui sont entrés en opération en 2018 dans les eaux britanniques, doublant quasiment le record précédent qui datait de 2012 (1 154 MW).

 

Et cette performance a été réalisée avec seulement 18% de turbines en plus par rapport à 2012, puisque ce sont 367 éoliennes offshore qui ont été raccordées au réseau cette année, contre 309 installations en 2012, démontrant ainsi le changement d’échelle en termes de turbines enregistré sur les six dernières années. La puissance installée moyenne des éoliennes a ainsi progressé de 50%, passant de 3,7 MW en 2012 à 5,8 MW en 2018, insiste RenewableUK.

 

Parmi les nouveaux projets entrés en service cette année, RenewableUK signale le plus grand parc éolien offshore à date, Walney Extension, avec ses 659 MW. Mais il faut compter aussi sur Rampion et ses 400 MW, et Race Bank (573 MW), sans oublier le second parc flottant britannique, celui de Kincardine, dans les eaux écossaises.

 

En 2019, RenewableUK mise sur la poursuite de cette montée en puissance, avec parmi les parcs dont la mise en service est attendue, Beatrice, dans le Moray Firth, (588 MW), qui sera complétement opérationnel. Mais il faudra aussi compter sur East Anglia ONE (714 MW) dont les travaux devraient se poursuivre l’an prochain, ainsi que Hornsea Project One, au large du Yorkshire, qui va battre tous les records avec 1 218 MW… Deux projets qui ne seront totalement achevés qu’en 2020 cependant.

 

La directrice de RenewableUK, Emma Pinchbeck, souligne dans le communiqué de l’association professionnelle, que « ce n’est que le début d’un vaste mouvement vers les renouvelables. D’ici à 2030, l’éolien offshore pourrait représenter plus d’un tiers de l’électricité au Royaume-Uni, avec quelque 30 GW en service. Une filière industrielle qui devrait attirer quelque 48 milliards de livres d’ici à la fin de la prochaine décennie et employer près de 27 000 personnes hautement qualifiées. »

 

 

Au-delà de la difficulté d’installer des parcs en mer en cette période, si RenewableUk publie si tôt ces chiffres, c’est clairement pour faire pression sur le gouvernement à l’aune la signature attendue avant Noël comme annoncé par ce dernier du Offshore Wind Sector Deal, qui devrait encore apporter plus que les emplois, des factures plus basses et des renouvelables.

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/