Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

02 10 017 image 1 Wind energy in Europe Scenarios for 2030 infographic 

 

 

Bruxelles – Tallinn - Lundi 02/10/2017 – energiesdelamer.eu – La déclaration de la mer Baltique a été signée le 28 septembre à Tallinn par huit pays de la mer Baltique pour renforcer la coopération et développer l’éolien offshore dont le potentiel est de 9 GW d’ici 2030.

Le document, est co-signé par des associations d'énergie éolienne d'Estonie, d'Allemagne, du Danemark, de Finlande, de Lettonie, de Lituanie, de Pologne et de Suède.

Wind-energy-in-Europe-Scenarios-for-2030-infographic

 

En effet, selon l'analyse de WindEurope récemment publiée sur les scénarios d'énergie éolienne pour 2030, la mer Baltique, où 1,5 GW d’éolien offshore est relié au réseau représentera le deuxième plus grand bassin pour l’éolien offshore, avec potentiellement 9GW installés d'ici 2030 (selon Scénario de WindEurope voir Dossiers spéciaux onglet Publications du Portail.

Le même jour, Giles Dickson président de WindEurope, et Martin Kruus, président du conseil d'administration de l’Estonian Wind Power Association, ont remis la Déclaration à Ando Leppiman Secrétaire général adjoint à l'énergie du Gouvernement estonien.

Ils ont demandé au gouvernement estonien, qui occupe actuellement la présidence de l'UE de créer un élan politique pour favoriser dans les pays baltes le développement de l’éolien en mer comme cela a été fait en mer du Nord.

La Déclaration couvre plusieurs aspects de la coopération régionale dans les pays baltes, de la nécessité de définir des cadres juridiques stables et clairs pour renforcer la coopération en matière d'aménagement du territoire et de connexion au réseau. L'objectif final est de tirer pleinement parti du potentiel énergétique renouvelable offert par la mer Baltique afin de soutenir les objectifs de la décarbonisation, de la rentabilité et de la sécurité de l'approvisionnement énergétique.

La première étape vers la réalisation de ces objectifs est de faire en sorte que les gouvernements élaborent des plans nationaux clairs sur le climat et l’énergie qui identifient et définissent l'éolien en mer qu'ils souhaitent déployer après 2020.

Les perspectives et la visibilité à long terme contribueront à créer la confiance et un marché attractif pour les promoteurs de projets et les investisseurs.

Le 11 octobre 2017, WindEurope lancera le Groupe de travail sur la mer Baltique dans le cadre de son Groupe de travail offshore. Le Groupe de travail, composé des pays du Forum de l'éolien de la mer Baltique, travaillera à la réalisation des objectifs fixés dans la Déclaration.

 

 

Points de repère

 

13/09/2017 - L’appel de Cuxhavener 2.0 en 11 points pour une nouvelle expansion des parcs éolien en mer (25 GW en 2030/30 GW en 2035) en Allemagne.

 

02/08/2017  – STX - ARKONA electrical offshore substation assembly and installation of jacket piles in the Baltic Sea are completed.

02/10/2017 - Vous pourrez télécharger l’étude et la présentation de Wind Energy Europe sur la Baltique à partir de la rubrique Publications - Dossiers Spéciaux du Portail energiesdelamer.eu ou sur le site de Wind Energy Europe, à partir de 12h.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/