Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

Turbine and Flag 

 

Etats-Unis - Mercredi 09/08/2017 - energiesdelamer.eu. L'Amérique est en marche ! L'énergie éolienne est dorénavant la principale source de capacité d'énergie renouvelable aux Etats-Unis. La filière représente plus de 100.000 emplois dans les 50 États. Le rapport annuel de l'U.S. Department of Energy’s Lawrence Berkeley National Laboratory (LBNL) confirme que les coûts de l'énergie éolienne des États-Unis continuent de baisser, la technologie continue d'avancer et la performance continue de s'améliorer. 

 

Semaine 2 - Partie 6 - Une semaine à la gloire du vent  #AmericanWindWeek

Les prix de l'électricité produite par l'énergie éolienne aux Etats-Unis est historiquement au plus bas

Le LBNL a publié son rapport annuel du marché des technologies éoliennes hier. En 2016, l'industrie éolienne a vendu de l'énergie à des prix historiquement bas, ce qui augmente la demande des entreprises de services publics et des entreprises.

Le LBNL a examiné les prix relatifs aux accords d'achat d'énergie éolienne (PPA) à travers les Etats-Unis, constatant que le prix PPA moyen était tombé à environ 20 $ / MWh en 2016. Il s'agit d'une réduction de prix de 66% depuis 2009. Les prix de la PPA ont chuté à travers le pays, variant selon la région, avec les prix les plus bas dans l'intérieur.

 

Les Etats-Unis au 2è rang mondial pour la puissance installée

Un autre rapport, celui de l'AWEA, mentionne que les Etats-Unis, sont classés au 2è rang mondial pour la puissance installée éolienne avec 82 184 MW fin 2016 (derrière la Chine : 168 690 MW), soit 16,9 % du total mondial. L'énergie éolienne fournit plus de 5% de l'électricité américaine, avec des États comme l'Iowa et le Dakota du Sud qui produisent plus de 30% de vent sur une base annuelle. 

 

unnamed

L'énergie éolienne fournit plus de 5% de l'électricité américaine, avec des États comme l'Iowa et le Dakota du Sud qui produisent plus de 30% de vent sur une base annuelle. 

Durant toute la semaine des visites de parcs éoliens et d'usines vont permettre de découvrir les avantages de la filière ou le premier sommet consacré à l'intégration de l'industrie du pétrole et du gaz dans l'éolien offshore Offshore Wind Executive Summit (OWES) dans la capitale de l'énergie à Houston.

" Les éoliennes modernes ont été inventées aux États-Unis et les projets éoliens américains sont parmi les plus productifs au monde. Les innovateurs américains ont enseigné au monde entier comment exploiter le vent pour la production d'électricité à grande échelle. Ils ont façonné le vent en une ressource productive qui rend notre économie plus prospère ", a déclaré Tom Kiernan, PDG d'AWEA. "Et nous ne sommes pas sur le point de céder le leadership de l'énergie éolienne ». C’est dans cet état d’esprit que se déroule l’American Wind Week qui a commencé hier et se terminera le 12 août.

Une éolienne standard de 2 MW aux États-Unis génère suffisamment d'électricité pour alimenter plus de 550 maisons américaines moyennes, soit près du double de la productivité des éoliennes en Chine et en Allemagne.

Aujourd'hui, il existe 52 000 éoliennes dans 41 états, produisant l’équivalent d'électricité pour 25 millions de maisons américaines moyennes, ce qui représente 84 405 MW de puissance éolienne installée. Les projets éoliens américains construits au cours de la dernière décennie représentent plus de 143 milliards de dollars d'investissement. 

En 2016, les emplois dans l’industrie éoliennes ont augmenté neuf fois plus vite que l’économie globale. Selon le Bureau of Labor Statistics le métier de «technicien de service de turbines éolienne» connaît un taux de croissance de 108% et son salaire est d’environ 52 260$ annuel en 2016. 

Plus de 60% de la chaîne de valeur d'un projet éolien est fabriqué en Amérique. Il y aurait environ 25 000 travailleurs dans plus de 500 usines. 

 

 

D’après l’AWEA, plus de 40% de projets d’énergie éolienne sont en construction ou en développement avancé par rapport à 2016.

Au deuxième trimestre, la construction a démarré sur 2 495 MW de projets, tandis que 1 346 MW sont entrés en développement avancé. Il y a maintenant 14 004 MW de projets éoliens en construction et 11 815 MW en développement avancé. La nouvelle capacité d'énergie éolienne ajoutée à la grille a totalisé 357 MW, semblable au deuxième trimestre de l'année dernière.

Le rapport de l’AWEA sur le marché de l'industrie éolienne aux États-Unis du deuxième trimestre de 2017 montrent que près de 80% de la construction actuelle de l'éolienne et de l'activité de développement avancé se trouve dans le Midwest, le Texas et le Mountain West, les riches ressources éoliennes des États-Unis attirant encore plus d'affaires dans les pays du centre-ville.

Le Kansas est devenu le cinquième état à dépasser 5 000 MW de puissance éolienne installée, alors que le plus grand projet éolien américain installé ce trimestre a ajouté 178 MW dans l'état. Le Kansas a maintenant une capacité d'énergie éolienne suffisante pour fournir 1,5 million de maisons moyennes, en soutenant près de 6 000 emplois dans l'État et en versant jusqu'à 15 millions de dollars par année à ses agriculteurs et éleveurs.

Sam Brownback, a déclaré "il y a un an, j'ai annoncé un autre objectif pour le Kansas - d'être alimenté à 50% par les énergies renouvelables d'ici janvier 2019 - une des politiques énergétiques les plus dynamiques du pays...".

Autre exemple, EDF Renewable Energy va pouvoir lancer son projet éolien "Copenhagen" dans le nord de l'Etat de New York. Les 40 turbines éoliennes V110 de 2 MW seront fournies par Vestas. Le chantier démarre ce mois d'août, ce qui permettra de mettre le site en exploitation en novembre 2018. L'électricité produite fait l'objet d'un contrat d'acquisition de 15 ans de la part filiale de National Grid.

L’éolien et les entreprises : un  nouveau marché

Le trimestre passé General Mills, premier producteur d'aliments a signé un contrat de 15 ans pour 100 MW de puissance éolienne au Texas. D'autres marques commerciales achètent dorénavant de l'énergie éolienne américaine pour la première fois grâce à des contrats à long terme appelés contrats d'achat d'électricité (PPA). Il s’agit d’Apple, T-Mobile, Goldman Sachs, Facebook, Akamai Technologies et Partners Healthcare.

Ces entreprises rejoignent General Motors, Procter&Gamble qui ainsi connaissent par avance sur une longue période le prix d’achat de leur électricité.

L'éolien offshore

Selon le Bureau de l'énergie américain, plus de 20 projets totalisant 24 135 MW de capacité installée potentielle sont potentiellement en cours. La majeure partie de l'activité à court terme est concentrée dans l'Atlantique au large de la côte nord-est, mais des projets ont été proposés dans l'Atlantique Sud-Est, le Pacifique, le Golfe du Mexique et les Grands Lacs comme celui du Lac Erié dont nous évoquions la construction le 1er août dernier ICI

the us lags behind asia and europe in renewable energy crucerey sayswhile there are only five turbines at the new block island wind farm so far it could signal a milestone for the industryComme l’avait rappelé récemment John Lavelle, CEO de l’Offshore Wind Business de GE Renewable Energy l'achèvement du premier parc éolien offshore américain au large de Rhode Island début décembre 2016, équipé de 5 Haliade 150-6MW permet d’alimenter entièrement les habitants de Block Island.

L'exemple Dong Energy avec la baisse des coûts pour les projets éoliens offshore en Europe ont suscité la confiance dans le marché américain. Plusieurs États, y compris le Massachusetts, New York et le Maryland, ont promulgué une nouvelle politique ou renforcé leur politique actuelle pour soutenir le développement de plus de 4 000 MW de projet éolien offshore.

Au cours du deuxième trimestre, la Commission de la fonction publique du Maryland a attribué des crédits d'énergie renouvelable (OREC) à deux projets d'énergie éolienne offshore planifiés qui totaliseront 368 MW. Le Massachusetts, en partenariat avec des entreprises locales de distribution d'électricité, a émis une demande de propositions pour entre 400 MW et 800 MW d'énergie éolienne offshore.

Parmi les projets américains dans les eaux profondes les projets éoliens offshore flottants proposés totalisent actuellement 1 993 MW de capacité.

 

Points de repère

Depuis le 1er août, le protail energiesdelamer.eu enquête sur le développement de l'éolien et de l'éolien offshore aux Etats-Unis. Retrouver tous les articles parus depuis le 1er août avec comme point de départ L'autorisation donnée pour l'installation du 1er parc éolien offshore en eau douce. Le potentiel éolien offshore des Grands Lacs représente 20% de la capacité totale d'énergie éolienne offshore des Etats-Unis. Le projet du lac Erié est considéré comme « l'Arabie Saoudite du vent".


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/