Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

be 5250 merkur kloet 076dd12012018 EDM 16 01 018

 

 

Allemagne - Belgique - Mardi 16/01/2018 – energiesdelamer.eu. Deme est sur tous les « ponts ». Alors que le topside de la sous-station RENTEL quittait STX à Saint Nazaire vendredi …  celui de Merkur Offshore, résultat d’une coopération entre les entreprises belges Tractebel (ingénierie), ENGIE-Fabricom (électromécanique), Iemants (constructions métalliques) et GeoSea (contractant, filiale de DEME) était posé durant le week-end.

 

photo Geosea du topside en cours de pose 12/01/2018

Le projet Merkur est la 20e sous-station construite par ENGIE Fabricom

 

GeoSea, est en charge du contrat « clés en main » dit EPCI pour le Balance of Plant (BoP) de Merkur, qui comprend la conception, la fourniture, la fabrication, l'installation et la mise en service des structures de fondation, des câbles et du poste en mer ainsi que l'installation des convertisseurs d'énergie éolienne (WEC).

 

La joint-venture ENGIE Fabricom-Tractebel et Iemants avait remporté le contrat pour l'ingénierie, l'approvisionnement, la construction, les essais et la mise en service de la sous-station électrique et de la fondation de type jacket associée.

 

La structure du topside comporte 4 ponts, mesure 20 mètres de haut, pèse 2500 tonnes et a une capacité de production de 396 MW.

 

Bert Ariën, directeur du projet Merkur chez GeoSea : « L’installation du topside est une étape importante pour GeoSea dans la construction du parc éolien de Merkur Offshore.

C'est la première fois que GeoSea réalise toute l’étendue des travaux du Balance of Plant, ainsi que le périmètre EPCI de la sous-station. Le savoir-faire et l'approche collaborative adoptés par la joint-venture ENGIE Fabricom-Tractebel et Iemants, combinés à l'expertise de GeoSea ont permis de mener à bien ce projet ambitieux dans un délai record de 14 mois après la clôture financière. »

 

Johan Mostmans, chef de projet chez Tractebel : « Gérer l'ensemble du processus d'ingénierie, depuis la conception détaillée et l'approvisionnement jusqu'à la programmation, les essais et la mise en service en mer dans un délai si serré est une étape importante».

Kristine Voet, chef de projet chez ENGIE Fabricom, poursuit : « Ce projet illustre la forte expertise d'ENGIE et de ses filiales dans le domaine de l'éolien offshore et sa volonté de contribuer au succès de la transition énergétique. Le projet Merkur est la 20e sous-station construite par ENGIE Fabricom. Cela démontre notre capacité à proposer une gamme complète de services à nos clients pour chaque type de projet modulaire. »

 

La sous-station offshore collectera l'énergie des 66 turbines à une tension de 33 kV et la transformera en 155 kV. Il sert de «point de transfert» à l'opérateur de réseau, TenneT.

Une fois mise en service, la plate-forme sera entièrement automatique et n'aura pas besoin d'être occupée pendant les opérations. Les travaux d'entretien et de maintenance seront opérés par hélicoptère, en utilisant un héliport sur le dessus pour permettre un accès rapide.

 

Alstom (depuis GE) et DEME avaient signé avec Merkur Offshore Gmbh un contrat pour la livraison et l'installation de 66 turbines éoliennes offshore Haliade en Allemagne. Les turbines sont fournies par Alstom et installées par DEME. La construction du parc avait débuté en 2016.

Le parc est situé dans la zone économique exclusive allemande (ZEE) en mer du Nord, à environ 45 km au nord de l'île de Borkum, dans la partie nord-est de la zone spécifiée pour les parcs éoliens offshore. 

 

Points de repère

 

Le site du parc couvre une superficie de 47 km² au total. 

Le propriétaire et développeur du parc éolien de Merkur est Merkur Offshore GmbH. Merkur Offshore GmbH est une joint venture entre Partners Group Merkur Holding GmbH 50%, InfraRed Capital Partners 25%, DEME Concessions 12,5% et Coriolis FOAK SAS 12,5%. Le parc éolien d’une capacité de 396 MW devrait être mis en service en 2018.

 

L'équipe de gestion de projet, située à Hambourg, en Allemagne, est directement intégrée dans l'entreprise. Il coordonne les interfaces entre les principaux donneurs d'ordres GeoSea NV (pour le périmètre Balance of Plant) et GE Renewables (en tant que fournisseur Turbine), le gestionnaire de réseau TenneT et les autorités publiques.

 

Merkur Offshore comprend 66 turbines sans engrenage GE Haliade 150- d'une puissance nominale de 6 MW chacune et un contrat BoP (Balance of Plant) pour la construction du parc éolien Merkur Offshore, incluant la livraison et l’installation de 66 éoliennes offshore Alstom Haliade 150-6MW. Alstom a également signé un contrat d'entretien et de maintenance de longue durée.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/